le 16 décembre Paris place de la république

le 16 décembre Paris place de la république
Avec Animalsasia

ACTIONS IMPORTANTES

ACTIONS IMPORTANTES: Nous vous proposons 2 actions importantes par courrier à effectuer :

- contre la fourrure en soutien à la proposition de loi "PPL Foulon". Ecrire à vos députés de votre département (svp pas en-dehors de votre département) par voie postale. Vous trouverez un exemple de lettre ainsi que les adresses postales des députés (ou de celle commune de l'Assemblée Nationale) à : http://mercilamode2012.tumblr.com/post/36216235884/ecrivez-au-depute-de-votre-departement-ou-de-votre
Cette initiative de loi fait suite à la démarche d'Animavie envers tous les parlementaires.Yves Foulon (député de la Gironde) a compris alors le bien fondé de réglementer très strictement l'exploitation de la fourrure et a décidé d'écrire une proposition de loi. Merci d'inciter donc votre député local à soutenir cette proposition. (Arnaud Gavard / Campagne Merci la mode)


- contre les messes dites "taurines" (pro-corrida) et les messes de St Hubert (pro-chasse), à destination du cardinal André Vingt-Trois, Président des évêques de France. Merci d'envoyer un mail (courtois) de désapprobation à l'épiscopat dont voici un modèle que vous pouvez personnaliser :



A l'attention de Son Eminence André Vingt-Trois, Président de la Conférence des évêques de France

Eminence,

Que l'on soit croyant ou pas, on ne peut que constater la totale contradiction chez certains prêtres à dire des messes dites "taurines" et des messes de St Hubert. Car de fait, le message du Christ (ainsi que celui principal des autres religions) se veut résolument universel et bienveillant à l'égard de tous les êtres, animaux inclus.
Par conséquent, il est scandaleux de dédier une messe à la corrida, pratique sanguinaire très cruelle, et de bénir les matadors. Et on ne peut pas non plus célébrer une messe de St Hubert (au son des cors de chasse !) qui banalise l'acte de tuer de la part des chasseurs.
Je me permets donc, en vertu de votre titre de Président de la Conférence des évêques, de bien vouloir intervenir pour que ces célébrations discréditant la réputation de votre religion, n'aient plus lieu dans aucune paroisse. Et par extension, il serait salutaire d'encourager les prêtres à dire des messes de St François d'Assise pour le bien des animaux et de ceux qui les protègent.

Comptant sur votre intercession, je vous prie d'agréer, Eminence, l'expression de ma respectueuse et sincère considération.

(prénom, nom, adresse)

A envoyer à : communication@diocese-paris.net ;
information.communication@cef.fr ;
kahina.ami@ces.fr ;
snqfs@cef.fr ;
pccs@vatican.va


Enregistrer un commentaire