8BE-ATTITUDES

8BE-ATTITUDES
- UN FAST-CASUAL 100% VÉGÉTALIEN, FAIT MAISON & BIO À PARIS

Interview de Christine Lacrois une passionnée des chats !



Après « Les fantastiques aventures de Surcouf », le 2ème roman félin de Christine LACROIX « Attila, le curieux chat voyageur » vient de sortir chez « City Editions ».

Christine qui êtes vous ? 

Native de REIMS, je suis née en 1959, et dès l’enfance j’ai partagée ma vie avec des chats. Avec un père linotypiste au journal l’Union de Reims, on pourrait croire que ma voie était toute tracée dans l’écriture. Ce qui n’a pas été le cas. Je ne lisais pas beaucoup et n’étais pas particulièrement douée en français. Ma matière préférée, s’il y en avait une, c’était la comptabilité (comme ma mère). Plus tard j’ai obtenu un diplôme de sténo dactylo, qui m’a aidé à améliorer mon orthographe. Mon autre passion est la photographie, j’ai gagné quelques concours et j’ai eu quelques parutions dans Chasseur d’image. Je suis une autodidacte dans une famille qui ne compte aucun artiste pour me conseiller.
Désormais mariée avec un homme qui partage ma passion des chats, je vis toujours dans ma ville natale, dans ce que l’on pourrait appeler un quartier à chat où pas une année se passe sans trouver un ou deux orphelins dans ma cave.




J’ai commencé à lire à 20 ans ce qui est bien tard. Mon premier livre marquant a été « Voyage au centre de la terre » de Jules Verne (un cadeau). Depuis je suis passionnée par l’auteur et en trente ans de recherche j’ai réuni la collection complète de ses œuvres : romans, théâtre, poésies, nouvelles, chansons, discours, correspondance. Il me manquait un titre (une pièce de théâtre) jusqu’à l’année dernière : « Un neveu d’Amérique ou les deux Frontignac » et quelques chansons. Je les ai dénichés en chargement libre mais je les voulais sur papier, alors je les ai recopiés, j’ai fabriqué une couverture « vernienne » et je les ai autoédités, pour le simple plaisir de les avoir dans ma bibliothèque. Une passion et pourtant dans les 65 romans et les 18 nouvelles de Jules Verne, je ne crois pas qu’il y ait un seul chat, des chiens mais pas de chat. Mon écriture féline ne vient pas de là.

Quels sont vos auteurs préférés ? 

Jules Verne bien sûr (pour l’aventure), Lilian Jackson Braun (pour les chats) et Elisabeth Peters (pour l’Egypte). Je lis quarante livres par an que je prends, pour la plupart, aux bibliothèques de la ville, pour ne pas surcharger mes étagères. J’aime l’odeur du papier vieilli et je ne me suis pas vraiment mise au livre électronique.

Quel a été votre carrière professionnelle
    
J’ai commencé ma carrière professionnelle par un remplacement au journal l’Union de REIMS dans le service comptabilité en 1979 et 1980. Le journal ne pouvant pas me proposer un  poste fixe, j’ai passé le concours des postes et télécommunications et j’y suis toujours.Après un épisode parisien d’un an et demi, sans chat, je suis retournée vivre à Reims où je réside actuellement dans une maison avec jardin pour le plus grand bonheur de mes 2 chats.

Et votre passion pour les chats ?

Grâce au caractère exceptionnel d’un chat pas comme les autres, qui nous en a fait voir de toutes les couleurs. Si vous voulez un chat calme, évitez les roux et blanc, j’ai remarqué que sont des sur-vitaminés. Au bout d’une semaine on se demandait si on allait le garder, et puis on l’a décroché des rideaux, on a mis les poignées de porte à l’envers, on a mis des taquets aux placards et on a mis un verrou au frigo. Il a été de toutes nos aventures, il nous a suivi partout. Il donnait énormément mais il en réclamait encore plus. Le chat n’est pas un compagnon solitaire, même si parfois il n’est pas démonstratif, il aime la compagnie et déteste la solitude. Il se nommait Surcouf et il est le héros de mon premier roman félin « Les fantastiques aventures de Surcouf ». 
(Hachette : 38 8897 7 / ISBN : 978-2-8246-0553-1)

Quelles sont les principales races de chat, que l’on trouve en France ?

La plupart des chats de races génétiquement modifiées viennent d’Angleterre et d’Amérique. La variété est infinie : Maine coon, Siamois, Norvégien, Persan, Shorthair,Sphynx, Abyssin, Chartreux, Sacré de Birmanie et le Bengal, le plus à la mode ces derniers temps, etc, etc….

Vous avez une préférence pour l’une de ces races ?

Le chat Européen, autrement dit le chat de gouttière, adulte. Celui du refuge ou que l’on trouve abandonné dans la rue, les blancs, les noirs, les tigrés, les roux, peu importe. Je ne me vois pas payer pour un chat de race, ni pour un chaton.

En dehors des chats, vous avez d'autres animaux

J’aime tous les animaux. Même la génération d’araignées qui squatte ma cave depuis 20 ans a le droit de vivre sous mon toit.

Racontez nous votre parcours, après votre séjour dans la capitale française ?

Je me suis mariée, je me suis installée dans une maison avec travaux et dès le premier coup de marteau un chat tigré (Bandit) est arrivé, puis il a disparu, un autre tigré l’a remplacé (Pirate) puis il a disparu à son tour. Nous avons attendu un peu puis nous sommes allés chercher un chat roux et blanc au refuge d’Epernay (51) à Noël 1982, nous l’avons appelé Surcouf, pour continuer dans les aventuriers, 14 années de vie commune ont commencé et un livre a suivi, après la mort de Surcouf en 2006, pour ne pas oublier les quatorze années de bonheur, de pitreries et d’aventures que nous avons vécues ensemble. On dit que parfois on rencontre dans une vie un animal exceptionnel, c’était SURCOUF.

D’où vient votre inspiration ?

Dans ma vie quotidienne avec les chats de rencontre : Nuage, Neige, Chance, Félix, Albédo, Réglisse, Coton, Frimousse, Corto, Caramelle, Saphir, Norwé, Aïchat, Sotchi,Féenomène, Mistergris. Et les miens, j’en ai deux actuellement : Galaup de La Pérouse (en hommage à Jean-François de Galaup, comte de Lapérouse) et Khéops.

Mes récits sont inspirés par des histoires vraies et par mon amour des tigres de salon. Dans mes ouvrages, je donne la parole à des chats attachants, afin qu’ils nous relatent leurs péripéties, entre ronronnements et coups de griffes. De mémoire, je ne me souviens pas avoir passé une seule journée de ma vie sans présence féline, même fugitive, à la fenêtre d’un voisin ou sur un lieu de vacances.
"Attila, le curieux chat voyageur"  (ISBN : Hachette : 10 8068 0 / ISBN : 978-2-8246-0765-8)  est mon 2ème roman félin, il vient de sortir chez City Editions avec une préface de Brigitte Bulard-Cordeau. C’est un road movie urbain. L'histoire d'un chat qui perd son maître lors d'un déménagement et qui le cherche pendant quatre ans, en suivant comme fil d'Ariane, la voie ferrée au mitan de la ville. Les vingt-quatre chapitres de ce roman sont un hommage aux vingt-quatre albums des héros de Hergé.
Turbulent, patachon, espiègle, fanfaron : ce sont les traits de caractère d’Attila, le beau chat de gouttière. Ce robuste félin partage l’existence d’un sympathique bipède qu’il a réussi à apprivoiser.
Les aventures d’un chat de gouttière qui découvre le monde…

D'autres écrits en prévision ?

J’ai terminé un 3ème roman sur Toussaint Louverture, un «Cat-ribéen» qui raconte son île d’azur et de jade (La Guadeloupe) à travers ses yeux de chat et sur Blanchette, une petite chatte métropolitaine qui vit sa deuxième vie en gris, et rêve de lapis-lazuli et d’émeraudes.
Sept mille kilomètres d’océan les séparent. Mais comme le destin se moque des distances…
J’espère qu’il sera également publié par City éditions.

J’ai commencé à écrire un 4ème ouvrage, un « Surcouf 2 » car je me suis aperçue que j’avais oublié un tas d’anecdotes sur ma vie avec ce chat d’exception, alors je me suis attelée à une suite.

À travers tous ces écrits félins, mon souhait serait que mes romans donnent envie aux lecteurs de se rendre dans un refuge pour y adopter le plus ancien locataire, le plus vieux ou le plus cagneux des chats de gouttière. 

En conclusion je vous livre ma devise : « Une journée sans lire avec un chat sur les genoux est une journée perdue. » On le dit souvent, la lecture est complémentaire de l’écriture, je confirme.

Il est possible de lire des extraits de mes livres sur mon site : http://chat-pitre.over-blog.com (colonne de droite MES ECRITS). »

Lien éditeur : www.city-editions.com


Enregistrer un commentaire