Rendez-vous à Marseille (stand R23)

Rendez-vous à Marseille (stand R23)
AVEC ANIMALSASIA

PACTE (Parti Antispéciste Citoyen pour la Transparence et l'Ethique)



En ce 4 août 2016, anniversaire de l'abolition des privilèges, le premier parti politique antispéciste est né. Le PACTE, Parti Antispéciste Citoyen pour la Transparence et l'Ethique, se donne comme objectif la réconciliation entre les humains, entre l’humain et les animaux et entre l’humain et la nature par l'avènement d'une société qui n'exploite ni ne tue plus aucun animal, tout en garantissant le bien commun pour chaque être sentient.
La valeur première du PACTE est de considérer chaque être sentient comme porteur de droits.
Les dérives du capitalisme, la tyrannie des lobbies et de l’argent, la cruauté à l’égard des humains et des animaux participent de la même violence. La reconnaissance des libertés individuelles, la solidarité, l’empathie, le respect et le goût de l’altérité doivent prévaloir dans la société que le PACTE veut construire.
Cette approche inédite doit se réaliser par l’invention et la création de nouveaux liens politiques entre toutes les formes de vie, mettant ainsi en relation les espèces et les individus selon la philosophie antispéciste dont la valeur fondamentale est l’égale considération des intérêts de tout être sentient.
L’antispécisme politique intègre par conséquent tout être sentient dans le cercle vertueux de l’éthique et du droit et promeut le passage d’une démocratie représentative à une démocratie participative et délibérative en vue d’une démocratie radicale devant prendre en compte les intérêts de chaque individu, humain et non humain.
Le Bureau Politique du PACTE se compose actuellement des activistes Sabrina Assi Assanda, Marie-Laure Laprade, Christophe Lepretre, Marc Vallaud, de la juriste Laurène Théard, du cinéaste Maga Ettori et des philosophes Gisèle Souchon et Patrick Llored.
Votre engagement sera nécessaire pour cette société fondée sur la justice envers les animaux, les humains et la nature.

Les principales mesures du PACTE :

- Modification du statut juridique de l'animal, le sortir de la catégorie de bien meuble pour le considérer comme personne non humaine
- Abolition de l'exploitation animale
- Décréter les méthodes substitutives dans la recherche scientifique
- Fin du commerce des êtres vivants
- Sortir de l'élevage en proposant une reconversion aidée aux éleveurs
- Développer et promouvoir l'alimentation végétale
- Convertir l'agriculture industrielle en agriculture bio végane
- Economie verte, chercher à produire avec moins de ressources
- Energie 100% renouvelable
- Développement urgent des transports en commun et du ferroutage
- Repenser l'urbanisme en faveur du vivre-ensemble
- Enseigner l'Ethique animale
- Participation salariale au capital des entreprises
- Taxation des flux financiers spéculatifs
- Lutte effective contre l'évasion fiscale
- Reconnaissance officielle précise de la violence contre les femmes
- Valoriser le rôle des personnes âgées dans la société
- Encouragement pour une représentation de toutes les catégories sociales chez les candidats électoraux
- Scrutin proportionnel
- Assemblée nationale de défense animale et environnementale
Mesures immédiates :
- Abolition de la corrida, de la chasse et des cirques avec animaux
- Stérilisation des chats libres avec prise en charge publique
- Arrêt des projets de mégas fermes
- Fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim
- Egalité salariale homme-femme
- Couverture Maladie Universelle pour tous
- Gratuité des transports pour les personnes précaires et étudiantes
Enregistrer un commentaire