Rendez-vous à Marseille (stand R23)

Rendez-vous à Marseille (stand R23)
AVEC ANIMALSASIA

Sur l'agenda du 1er septembre

Paris Exposition " ANIMAUX et GUERRES "

Amis, modèles et emblèmes des combattants.
Cette exposition propose de mettre en lumière le rôle des animaux dans un contexte de guerre en partant de l’exemple concret de certains d’entre eux. Ils sont à la fois acteurs des guerres, compagnons des combattants mais aussi source de matières multiples.

Les animaux sont aussi utilisés comme symbole, pour se protéger, pour effrayer, pour se moquer d’un adversaire, ou encore pour nommer une opération ou un engin.
Ces thèmes sont illustrés à partir des collections du musée de l’Armée, riche d’objets des périodes de la Préhistoire jusqu’à nos jours.

Entrée gratuite.


téléphone: 0810113399
#Manifestation #Droit des animaux
lien: https://www.l214.com/action/2017-08-02-exposition-animaux-guerres
Datemer. 2 août 10:00 – lun. 9 oct. 2017 18:00 Paris
Où ?Musée de l Armée 129 rue de Grenelle Paris Ile de France (plan)


Paris L' animal aujourd'hui : que savons-nous de lui? (entrée libre)

Le respect pour la vie animale est intimement lié au respect pour l’être humain. L’animal et l’action de l’homme à son égard sont des sujets d’actualité dont l’importance ne cesse de grandir.

Cette exposition a pour objectif d’offrir au public des connaissances qui lui serviront d’outils pour mieux comprendre les enjeux liés à la condition animale. Elle est présentée par la Fondation droit animal, éthique et sciences (LFDA) à l’occasion de ses 40 années d’existence.

L’exposition a également pour ambition de lutter contre les dogmatismes et idées reçues en présentant des éléments factuels ainsi que les considérations éthiques qui nous poussent à véritablement prendre en compte les besoins et intérêts des animaux. Un juste équilibre entre les êtres vivants qui peuplent la terre doit être trouvé. En complément de cette expo: présentation de dessins animaliers de Brigitte Renard, artiste qui a souvent mis son pinceau au service de la cause animale. Ses dessins, souvent proches du photoréalisme, ravissent l’œil par la minutie de leurs traits.

Cette expo sera ensuite itinérante, montrée dans les universités, écoles vétérinaires et agronomes.
téléphone: 0147079899
#Conférence #Droit des animaux
lien: https://www.l214.com/action/2017-08-28-animal-aujourdhui-que-savons-nous-de-lui-entree-libre
facebook: https://www.facebook.com/events/981355968671671
Datelun. 28 août 10:00 – sam. 2 sept. 2017 18:00 Paris
Où ?Mairie du 5e arrondissement salle René Capitant 21 place du Panthéon 75005 PARIS Paris Ile de France (plan)

Geneve Conférences - Le spécisme en question(s) - JMFS 2017

-- Programme détaillé ci-dessous. Le descriptif des conférences sera publié tout prochainement.Le spécisme - dont sont victimes les animaux - est la discrimination sur la base de l’appartenance d’espèce. Il génère des milliers de milliards de victimes chaque année dans le monde, et on peut lui imputer également les désastres écologiques en cours. Dans le cadre de la JMFS - Journée mondiale pour la fin du spécisme 2017, le cycle de conférences "Le spécisme en question(s)" propose des interventions publiques de spécialistes des rapports humains-animaux. Durant trois jours et une douzaine de conférences, ce sont aussi bien les aspects philosophiques, éthiques, politiques, sociaux et culturels du spécisme qui seront abordés. Des personnalités majeures du mouvement pour la libération animale, à l’image de la philosophe italienne Paola Cavalieri, mais aussi des militant-e-s de terrain aguerri-e-s ainsi que des jeunes chercheuses et chercheurs, développeront des pistes de compréhension et de déconstruction de cette idéologie meurtrière.
Grille horaire:
**Vendredi 01.09**
- 17h30 Mot de bienvenue
- 17h45 François Jaquet «Introduction au spécisme»
- 19h30 Enrique Utria «Utilitarisme, déontologisme, théorie de la vertu, contractualisme: une convergence antispéciste?»
- 21h00 Verrée
**Samedi 02.09**
- 10h30 David Chauvet «Personnification juridique des animaux: ce que les abolitionnistes doivent savoir»
- 12h15 Valéry Giroux «Contre l’exploitation animale. Un argument pour les droits fondamentaux de tous les êtres sensibles»
- 13h45 Collation
- 14h45 Angela Martin «Au-delà de l’égale considération des intérêts: la discrimination positive pour les animaux?»
- 16h30 Markus Wild (ENG) «Humans, Chimps, Crows, Dogs, Pigs: Varieties of Speciesism»
- 18h15 Paola Cavalieri (ENG) «Reflecting on the Politics of Animal Liberation»
- 19h30 Verrée
- 20h30 Repas convivial
**Dimanche 03.09**
- 10h30 David Olivier «"Spécisme": l’importance des fondamentaux»
- 12h15 Yves Bonnardel «Lutte contre le spécisme en francophonie: actualités et enjeux»
- 13h45 Collation
- 14h45 Massimo Filippi (ENG) «Species Troubles»
- 16h30 Thomas Lepeltier «Faut-il sauver la gazelle du lion?»
- 18h00 Mot de clôture
- 18h30 Verrée

L’exposition du photographe Ludovic Sueur, "Personnalités et consciences animales", accompagne l’événement.
Un événement organisé par PEA - Pour l’Egalité Animale (asso-pea.ch) dans le cadre de la JMFS - Journée mondiale pour la fin du spécisme 2017 (end-of-speciecism.org)
Conférences en français ou en anglais
(sans traduction - à confirmer)
Entrée libre, dons bienvenus.
Cet événement a lieu le week-end suivant la JMFS elle-même. Le 26 août, date précise de la Journée mondiale, un grand happening de 24 heures est organisé à Lausanne. Rejoignez-nous: www.facebook.com/events/162785097598147/
Pour les personnes cherchant un hébergement à Genève, ou celles en ayant un à proposer, vous pouvez rejoindre ce groupe: https://www.facebook.com/groups/156366078243037/








Dateven. 1 sept. 17:30 – dim. 3 sept. 2017 19:30 Paris
Où ?Rue Jean-Dassier 11, 1201 Genève, Suisse (plan)

Bruxelles Le Jour du Dauphin Japonais 2017

Le 1er septembre prochain, dans le cadre du Japan Dolphins Day organisé par Ric O'Barry, une nouvelle manifestation se tiendra à Bruxelles devant l'ambassade du Japon pour protester contre les captures de dauphins vivants à Taiji.
Au même moment, les premières familles de cétacés seront rabattues dans la Baie de la Honte, pour y être massacrées ou réduites en esclavage.
Nous protestons ainsi depuis 2002 et chaque année, les tueries reprennent. Rien n'a changé.
Rien ? Pas vraiment. Le nombre de dauphins tués a beaucoup diminué depuis que les massacres ont été documentés. A Futo, à Iki, ils ont carrément pris fin, tant les images étaient insupportables. Quant aux captures, même si Russes et Chinois ne s'en soucient guère, l'EAZA interdit désormais aux delphinariums japonais et internationaux de se fournir en dauphins capturés à Taiji. C'est pourtant de cette industrie cruelle que vivent certains habitants de ce petit village éclaboussé de sang de la préfecture de Wakayama qui déshonnore le Japon tout entier. Actuellement, le gouvernement de droite traditionnaliste de M.Shizo Abe favorise la chasse baleinière à outrance et la vente de dauphins vivants, au nom d'une tradtion nippone dévoyée et pour garder ses électeurs. Mais nul ne reste éternellementpau pouvoir, surout au Japon et nous en pouvons qu'es)pérer que le provhin gouvernement reconsidérera ces activités criminelles d'un autre oeil. Espérons également que les activistes japonais opposés à la chasse aux cétacés puissent s'exprimer sans danger dans un pays de plus en plus autoritaire. Quoiqu'il en soit, les Japonais n'aiment guère donner une mauvaise image d'eux-mêmes et chaque année, cette manifestation est donc un vrai cauchemar pour les ambassades. Elles savent, bien sûr, que dans un monde désormais dominé par l'image du gentil Flipper, tuer des dauphins, c'est très mal vu. Harponner des baleines, c'est mal vu aussi.
Le Japon sait que personne que le monde évolue autour de lui. Mais son Premier Ministre continue à vouloir enfoncer sa tête dans une mer sanglante, à prendre une posture de samouraï offusqué tout à fait ridicule et à massacrer nos frères en intelligence : les dauphins ! Un jour, il faut y croire, ces horreurs prendront fin !
D'ici là, merci de nous rejoindre nombreux devant l'ambassade du Japon, le premier septembre prochain. N'oubliez pas d'amener vos panneaux les plus inventifs !
Dateven. 1 sept. 2017 13:30 – 16:30 Paris
Où ?Rue Van Maerlant 1, 1000 Bruxelles, Belgique (plan)
Enregistrer un commentaire