le 16 décembre Paris place de la république

le 16 décembre Paris place de la république
Avec Animalsasia

PAMELA ANDERSON DEMANDE À TOUS LES MAIRES DE FRANCE D'INTERDIRE LES CIRQUES AVEC ANIMAUX

Quelques 36 000 maires ont été contactés par la star, qui rejoint ainsi la campagne de PETA pour mettre fin à l'exploitation des animaux dans les cirques

Paris – L'actrice très engagée pour la cause animale Pamela Anderson s'associe à PETA pour demander à toutes les villes et communes de France de bannir les cirques détenant des animaux de leur territoire public. La lettre envoyée par la star appelle chaque maire à ne pas rater « cette chance d'aider les animaux » et à ne pas « détourner les yeux devant leur souffrance », et les invite à suivre l'exemple des plus de soixante communes – dont Ajaccio, Chartres, Creil, Pessac, Saint-Raphaël et Viry-Châtillon – qui ont déjà pris cette décision progressiste.

« Je suis certaine que nous tomberons d'accord pour dire que le spectacle de la détresse des animaux captifs n'a pas sa place dans une ville respectueuse du bien-être des animaux, d'autant plus qu'il existe de nombreuses autres façons éthiques, ludiques et efficaces de divertir et d'inciter vos concitoyens au respect des animaux », écrit Pamela Anderson aux maires de France.




« Quiconque aperçoit les animaux enfermés dans des remorques ou de petites surfaces s'en rend bien compte : les cirques sont par essence incompatibles avec la satisfaction de leurs besoins les plus élémentaires », ajoute-t-elle, précisant qu'en tant que mère, il lui semble inconcevable d'emmener un enfant aux cirques animaliers – qui banalisent la détresse d'êtres sensibles.

PETA – dont la devise dit notamment que « les animaux ne nous appartiennent pas et [que] nous n'avons pas à les utiliser comme divertissement » – rappelle que les animaux exploités par les cirques passent la majorité de leur vie dans des cages ou des wagons de transport, subissent des méthodes de dressage parfois violentes et effrayantes, et sont souvent privés de nourriture pour les forcer à apprendre des numéros pénibles et dangereux.

Ce n'est pas la première fois que Pamela Anderson s'associe à PETA pour mettre au jour les souffrances des animaux en captivité. La star avait protesté contre l'installation d'un cirque dans le Var, s'était rendue au Marineland d'Antibes pour dénoncer la souffrance des orques qui y sont emprisonnées et s'était exprimée sur leur sort lors de son discours donné à un gala sur la Côte d'Azur.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur PETA France.com.
Enregistrer un commentaire