Des trafiquants philippins vendent des reptiles menacés sur Facebook : Geo.fr

Facebook est devenu le premier site pour le trafic d'animaux sauvages aux Philippines, avec des milliers de crocodiles, tortues, serpents et lézards menacés vendus illégalement en tout juste trois mois, accuse une ONG dans un rapport publié vendredi.


Des trafiquants philippins vendent des reptiles menacés sur Facebook : Geo.fr
Enregistrer un commentaire