Huit mois de prison avec sursis pour l'éleveur indigne

Huit mois de prison avec sursis pour l'éleveur indigne: "
Il est désormais sous le coup d'une interdiction définitive de détenir un animal, ce qui, de fait, lui interdit d'exercer le métier d'agriculteur. Le tribunal l'a aussi condamné à deux fois 300 euros d'amendes et à verser 1200 euros de ...
Afficher tous les articles sur ce sujet »

Le Dauphiné Libéré
"

Commentaires