La voix des sans voix

La radio a été créée en 2015, sa mission est de relayer et donner une voix à celles et ceux qui n’en ont pas en portant les actions et les informations qui les concernent.
Nous sommes un organe de presse bénévole et indépendant qui travaille dans la déontologie journalistique tout en revendiquant le militantisme. Nous développons une programmation qui rend compte de l’activisme dans le respect de toutes ses diversités.
En tant que radio web, nous bénéficions d’une technologie qui nous permet à ce jour d’être au plus près de ceux qui œuvrent à la protection animale et de diffuser sur tout le territoire.
Reportages, interviews, directs, chroniques, agenda, informations, actions, adoptions, nous sommes un son différent.

Nous soutenons les associations, structures, collectifs qui agissent contre l'exploitation animale dans les spectacles, l'expérimentation, les violences sur les animaux, les abandons, l'exploitation dans l’alimentation et dans la mode, l'exploitation animale au service des traditions (chasse, corrida) et en faveur de la faune sauvage ....

Le respect du vivant et de la biodiversité est notre engagement pour l'environnement et la planète.


21 réacteurs nucléaires français dont les Amis de la Terre réclament la fermeture immédiate

21 réacteurs nucléaires français dont les Amis de la Terre réclament la fermeture immédiate:

Suite à la catastrophe nucléaire au Japon, dont la gravité planétaire ne cesse hélas de se confirmer et s’amplifier, les Amis de la Terre avaient cosigné en mars 2011 l’appel solennel au gouvernement français : « Nucléaire : nous voulons avoir le choix ».

Le texte intégral de l’appel, avec la liste de ses actuels signataires, est accessible sur le site du Réseau Sortir du nucléaire.

Cet appel exige en particulier "Le renoncement à la prolongation de l’exploitation des réacteurs ayant atteint ou dépassé les 30 ans de fonctionnement".

Conformément à cette exigence de renoncement à l’exploitation des réacteurs ayant atteint ou dépassé les 30 ans, les Amis de la Terre réclament donc très concrètement, et a minima :

Commentaires