Un vautour, espèce protégée, blessé par un braconnier

Un vautour, espèce protégée, blessé par un braconnier:
JEAN-PIERRE AMARGER
30/10/2012, 14 h 21
L'oiseau, touché à l'abdomen, a été retrouvé sur la commune de Marseillan.
L’oiseau, touché à l’abdomen, a été retrouvé sur la commune de Marseillan. (D.R.)
La ligue pour la protection des oiseaux (LPO) a déposé plainte après qu’un vautour ait été pris pour cible par un braconnier.
La ligue pour la protection des oiseaux (LPO) vient de déposer plainte auprès du procureur de la République pour tir sur oiseaux appartenant à une espèce protégée, en l’occurrence un vautour fauve.
Ce magnifique rapace (2,80 m d’envergure), se nourrissant de cadavres d’animaux a été victime du tir d’un braconnier. Le volatile, touché à l’abdomen, a été retrouvé sur la commune de Marseillan, posé sur un toit de maison. Les pompiers sont parvenus à l’attraper. L’animal, qui souffre d’hémorragie interne, a été conduit chez un vétérinaire.
Espèce protégée
« L’oiseau blessé a été confié au centre régional de sauvegarde de la faune sauvage implanté à Villeveyrac et où des soins appropriés lui sont donnés », explique un responsable de la LPO. Selon une bénévole du centre de Villeveyrac, l’animal, encore jeune, aurait probablement dévié depuis la Lozère, porté par les vents forts du week-end dernier alors qu’il était peut-être déjà blessé.
Cette espèce, qui avait failli disparaître en France au milieu du XXe siècle, a fait l’objet d’une politique dynamique de conservation et a été réintroduite avec succès, il y a trente ans, en Lozère sur les gorges du Tarn, mais aussi dans les Alpes du sud.
Question d’éthique
La LPO Hérault, qui entretient des relations constructives avec la fédération départementale des chasseurs et nombre de sociétés locales de chasse, respectueuses de la réglementation et d’une certaine éthique, « dénonce de tels agissements qui font suite au tir de plusieurs rapaces protégés (Circaète, Bondrée, Faucons) depuis l’ouverture de la chasse. »
Elle rappelle que « le tir d’oiseaux protégés est sévèrement condamné par les tribunaux et qu’elle ne manquera pas de se constituer partie civile lorsque l’affaire sera évoquée par la justice. »
viaUn vautour, espèce protégée, blessé par un braconnier.

Classé dans:ANTI BRACONNAGE, ASSOCIATIONS, JUSTICE, Oiseaux

Commentaires