Lucon suite de l'affaire de la fourrière

Suite à la demande de dernière minute d'une citoyenne, le maire de Luçon a accepté de recevoir cet après midi une délégation composée de citoyens et représentants d'assos.

Nous avons pu dialoguer et échanger dans un climat serein et apaisé.

La première question pour laquelle nous souhaitions obtenir des réponses était de comprendre pourquoi les gendarmes ont laissé Beaufour récupérer les derniers cadavres de chiens présents à Luçon alors qu'ils constituaient une pièce à conviction et que nous avions instamment demandé de pouvoir les faire autopsier. M. Perrier n'a pas de réponse à apporter, n'ayant pas de droit de regard sur l'enquête en cours ouverte par le procureur de la Roche su Yon il nous invite à le contacter directement à ce sujet.
Ce que nous ferons.

Nous avons ensuite évoqué les photos de chiens ensanglantés prétendument euthanasiés dans les règles. Nous avons réussi à obtenir du maire qu'il les présente à un autre vétérinaire, le premier ayant conclu à des morts "normales" n'étant autre que le collaborateur de Beaufour....

Puis Monsieur Perrier nous a expliqué avoir demandé à la communauté de communes de mandater la DSV pour obtenir un rapport, nous lui avons expliqué que l'enquête de ces services ayant été menée une semaine après prévenu Beaufour elle n'avait aucun valeur, il ne nous a pas contredits.

Pour finir, j'aimerais insister sur un problème que nous avons soulevé et pour lequel nous avons été unanimes : les menaces de mort, insultes et propos agressifs proférés à l'encontre de M.Perrier et de Beaufour sont totalement contre productives.
Elles pénalisent notre travail sur le terrain et compliquent les relations que nous essayons de nouer pour mener à bien ce dossier.

MERCI A TOUS DE RESPECTER LES PERSONNES QUE VOUS CONTACTEZ ET PAR LA MÊME NOTRE TRAVAIL

Commentaires