Greenpeace victime d’un vol à Mourmansk

Sur des extraits de la vidéosurveillance des locaux de Greenpeace à Mourmansk, on peut voir six hommes cagoulés passer par-dessus les grilles de l’enceinte du bâtiment dans le quel notre personnel et nos avocats se sont installés pour travailler à la libération des 30 de l’Arctique.



Commentaires