COMMUNIQUE DE PRESSE : Rassemblements internationaux du 17 mai




Le 17 mai prochain, dans 60 grandes villes européennes dont une quinzaine en France et une vingtaine en Allemagne, auront lieu de grands rassemblements de protestation contre le massacre des chiens qui se déroule actuellement en Roumanie.

 En effet, depuis septembre 2013 une loi permet dans ce pays l'euthanasie massive et systématique des chiens errants mais également depuis mars 2014 de tout chien non stérilisé, vacciné et pucé même s'il appartient à des particuliers. Les "dog catchers" capturent de manière brutale et violente les chiens jusque dans les refuges financés par des associations de protection animale européennes (comme Vier Pfoten). Les chiens sont entassés dans des fourrières municipales sans eau ni nourriture et sont ensuite euthanasiés de façon barbare pour économiser le coût d'une injection létale. Les "dog catchers" sont payés 50 euros par chiens capturés.

 Dans les rues, on assiste à un véritable massacre des chiens errants tués à coup de pelle, égorgés, mutilés, empoisonnés, persécutés. 7000 chiens ont ainsi été massacrés jusqu'à présent. Le meilleur ami de l'homme est devenu brusquement l'objet d'une phobie et d'une haine incompréhensible. La Roumanie bafoue les réglementations européennes concernant les animaux domestiques.

 Depuis des années les associations et notamment la Fondation Brigitte Bardot envoient des aides pour stériliser et vacciner ces chiens au lieu de les euthanasier. Où sont passés les sommes versées à la Roumanie dans ce but par la communauté européenne ?

 Le gouvernement français alerté par les associations C.E.P;, AFDA et Dignité Animale en novembre 2013 a répondu à plusieurs reprises à nos lettres et pétitions. Dans son courrier du 25 avril le Directeur de Cabinet du Ministère de l'Agriculture, Philippe Mauguin nous a fait savoir que la France soutiendrait activement les travaux de la "Plateforme Bien-être animal (OIE) et une des actions prioritaires de ce projet sera de faire appliquer dans les Balkans les lignes directrices pour le contrôle des populations de chiens errants définies par le code terrestre de l'OIE qui prévoit de ne pas recourir à l'euthanasie systématique mais au contraire de définir des programmes d'éducation, d'information, d'encouragement à l'identification et à la stérilisation.

Suite à nos rassemblements du 17 mai une délégation des associations sera reçue par l'ambassadeur de Roumanie le 27 mai. Parmi nos représentants Monsieur Christophe Marie porte parole de la Fondation Brigitte Bardot qui remettra à l'ambassadeur nos pétitions. Seront également présentes les présidentes des associations L'Arche d'Eternité, Charly le Blanc, Mukitza et Sky qui soutiennent des refuges en Roumanie où des femmes courageuses (Lenuta, Irina, Marian, Mariana...) recueillent des chiens errants pour les soustraire à la barbarie et aux massacres.

 Chaque mois des bénévoles partent en Roumanie et reviennent avec des chiens de ces refuges qui viennent en France stérilisés, vaccinés, pucés et munis d'un passeport européen et sont adoptés ou pris en charge par des familles d'accueil. Mais tous les chiens n'ont pas cette chance. Pour tous ceux qui restent sur place les associations mettent en place des parrainages pour aider les refuges à les nourrir et à les soigner.

 Lors des rassemblements du 17 mai nous alerteront le public sur le sort de ces chiens, nous feront signer des pétitions et nous proposerons à tous ceux qui aiment les chiens et veulent nous aider à les sauver de parrainer un chien (Entre 5 et 10 euros par mois pour nourrir un chien ) et pourquoi pas de devenir famille d'accueil ou d'adopter l'un de ces petits rescapés. 

Gandhi disait qu'on mesurait la grandeur d'une nation à la manière dont elle traitait ses animaux. Nous ne pouvons pas laisser un pays de l'UE se comporter de cette façon avec un animal qui est depuis des millénaires le plus fidèle compagnon de l'homme. Saint Exupery écrivait dans le Petit Prince : "Tu es responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé".

A Paris le rassemblement se tiendra de 11h à 14h au Trocadero, à Lyon 14h place Bellecour, à Marseille au vieux port, à Bordeaux place St Projet à 13h, à Caen place du Théâtre à 13h30, à Clermond Ferrand à 14h place de Jaude, à Dijon 14h30 place Françoise Rude, à Lille à 14h30 sur la Grande Place, à Nice place Masséna, à Toulouse au Capitole de 14h à 17h, à Pau à 14h place Clémenceau, à Starsbourg de 14h à 17h place Kléber, à Vannes, rive droite du port, quai Eric Tabarly 13h30.

Commentaires

Les derniers podcasts