CYBERACTION contre la FNSEA



La FNSEA manifestait devant la préfecture de Loire-Atlantique le 5 Novembre 2014. La sauvagerie a gagné les rues de la ville quand des agriculteurs s’en sont pris à des ragondins qu’ils avaient apportés pour l’occasion.
Plusieurs agriculteurs se sont adonnés à des actes de cruauté sur ces animaux qu’ils ont qualifié « de nuisibles » en les jetant d’un caddy, les frappant à coups de pieds, en les recouvrant de peinture rose avant d’en écraser sous les roues de tracteur.
Nous sommes profondément choqués par ce comportement de haine sur les animaux.
La FNSEA c’est ce syndicat qui défend l’agriculture intensive, gorgée de produits chimiques, pesticides et engrais, tous plus nocifs les uns que les autres.
Ils nous empoisonnent depuis des dizaines d’années – et s’empoisonnent aussi eux-mêmes par la même occasion.
A Nantes, ils ont fait la démonstration de leur cruauté absolue, de leur mépris total pour la vie animale.
Si, comme nous, vous êtes révoltés par les agissements barbares de ces culs-terreux qui ont massacré des ragondins, envoyez le modèle de mail (que vous pouvez modifier) ci-dessous à ces adresses, toutes les adresses :

Adresses où envoyer le mail :

afdi-auvergne@orange.fr, arnaud.lemoine@fnsea.fr, thomas.fene@fnsea.fr, chantal.robin@fnsea.fr, mailis.valentin@apca.chambagri.fr, david.gaillardon@oncfs.gouv.fr, cmignon@chasseurdefrance.com, anaelle.marie@fnsea.fr, sabrina.fuseliez@fnsea.fr, michel.bourdoncle@fnsea.fr, isabelle.allemand@fnsea.fr, fnsea@fnsea.fr, pdeboisguilbert@chasseurdefrance.com, candre@chasseurdefrance.com, valerie.romana@fnsea.fr, stephanie.louchart@fnsea.fr, fdsea60@agri60.fr, accueil@apca.chambagri.fr, cpne@fnsea.fr, jerome.lachaux@fnsea.fr, nfichaux@invivo-group.com, fnsea03@orange.fr

Et le formulaire pour envoyer aussi le mail directement :http://www.fnsea.fr/contact/

Merci de faire les envois par mail et par formulaire, il faut faire les deux svp, merci.

---------- début de message à copier/coller ---------

Monsieur, madame,

Le 5 Novembre 2014, la FNSEA manifestait devant la préfecture de Loire-Atlantique.
Plusieurs agriculteurs se sont adonnés à des actes de cruauté sur des ragondins qu’ils ont qualifié « de nuisibles » en les jetant d’un caddy, les frappant à coups de pieds, en les recouvrant de peinture rose avant d’en écraser sous les roues de tracteur.
Nous sommes profondément choqués par ce comportement scandaleux, cruel, haineux, et débile des animaux innocents.
Nous voulons les noms des "bourreaux", auquel cas nous allons tacher de les faire identifier et de communiquer leurs noms à la face du monde.
Il est inutile de nous trouver des excuses à votre cruauté, vous n'avez aucune excuse.
Nous soutenions votre combat, mais vous nous avez démontré que vous n'aviez rien d'humain, et que vous n'étiez que des barbares sans aucun intérêt et qu'il vaut mieux pour les animaux que vous soyez sur la paille !
Cet acte odieux de cruauté et de barbarie doit être fermement condamné.
Et nous ferons en sorte qu'il le soit.
Si vous pensez ne pas être concerné par ce mail, vous êtes prié de le transmettre à votre direction, votre représentant, ou votre président.

Salutations,

[nom ou pseudo]

------------------ fin de message ---------------

Vite, des sanctions exemplaires ! Messieurs (et Mesdames) les magistrats, je pense qu’il y a suffisamment de photos et vidéos pour instruire !

Dernière minute : Christophe Marie, le porte-parole de la fondation Brigitte Bardot fait savoir que «la Fondation Brigitte Bardot, scandalisée par les comportements délinquants des agriculteurs, portera plainte contre les actes de cruauté perpétrés aujourd’hui à Nantes lors de cette manifestation initiée par la FNSEA». Il ajoute que «les agriculteurs se comportent en casseurs», «le gouvernement doit faire preuve d’une très grande fermeté face au comportement inacceptable de cette Fédération qui se sent, depuis trop longtemps déjà, au-dessus des lois.»

Pour infos :
SPA :
Mail : enquetes@spa.asso.fr
tel : 01 43 80 40 66.

FONDATION BRIGITTE BARDOT :
Mail : enquete@fondationbrigittebardot.fr
Tél : 33 (0)1 45 05 14 60

Commentaires