Articles

Affichage des articles du janvier 14, 2014

La voix des sans voix

La radio a été créée en 2015, sa mission est de relayer et donner une voix à celles et ceux qui n’en ont pas en portant les actions et les informations qui les concernent.
Nous sommes un organe de presse bénévole et indépendant qui travaille dans la déontologie journalistique tout en revendiquant le militantisme. Nous développons une programmation qui rend compte de l’activisme dans le respect de toutes ses diversités.
En tant que radio web, nous bénéficions d’une technologie qui nous permet à ce jour d’être au plus près de ceux qui œuvrent à la protection animale et de diffuser sur tout le territoire.
Reportages, interviews, directs, chroniques, agenda, informations, actions, adoptions, nous sommes un son différent.

Nous soutenons les associations, structures, collectifs qui agissent contre l'exploitation animale dans les spectacles, l'expérimentation, les violences sur les animaux, les abandons, l'exploitation dans l’alimentation et dans la mode, l'exploitation animale au service des traditions (chasse, corrida) et en faveur de la faune sauvage ....

Le respect du vivant et de la biodiversité oblige aussi à s'engager pour l'environnement et la planète.

Témoignage d'une étudiante en médecine vétérinaire en stage dans un abattoir : collectif limousin d'action militante pour les animaux

Une jeune louve retrouvée morte dans les Alpes-Maritimes | FERUS

Les Loups dans la reserve naturelle documentaire complet en français 201...

Nucléaire: 29 militants de Greenpeace jugés pour leur intrusion dans la centrale nucléaire de Tricastin en juillet

Des milliers d'opposants au projet d'élevage de visons, à Virton: "Une atteinte au bien-être animal" - lameuse.be

Un convoi exceptionnel de 10 aurochs et 2 bisons - DH.be

Toscane : 8 loups tués en 2 mois, les maires et les associations demandent des mesures pour la cohabitation loup / élevage | FERUS

A peine 250 lions adultes encore vivants en Afrique de l'ouest - Ecololand

Neuf ânes maltraités saisis: "L’ânesse était tellement faible qu’elle ne pouvait plus nourrir son bébé" - sudinfo.be