«Les bêtes sont encore vivantes au moment où on les tronçonne» - Libération

«Les bêtes sont encore vivantes au moment où on les tronçonne» - Libération

Commentaires