Dans le cadre de la Journée mondiale pour sauver les ours, RADIO PAROLE D'ANIMAUX propose à un groupe d'enfants d'apprendre à réaliser une interview radio !

Lors de cet atelier, les enfants écriront les questions qu'ils souhaitent poser aux associations, puis iront à la rencontre des responsables associatifs afin d'enregistrer leurs réponses.

Les interviews seront ensuite diffusées à la radio !

Place très limitées ! Merci de ne réserver que si vous pourrez réellement participer !


Aidez-nous à faire interdire le « festival » de l’horreur en Chine !



Aidez-nous à faire interdire le « festival » de l’horreur en Chine !


Chaque année a lieu dans le sud de la Chine, le « Yulin Festival », qui célèbre le solstice d’été et au cours duquel sont massacrés 50 000 chiens et 4 000 chats pour la consommation humaine.


Afficher l'image d'origine

Les chats et les chiens sont volés dans les rues des grandes villes et sont enfermés dans des cages surpeuplées pour être acheminés dans d’horribles conditions de transports vers Yulin.
Entassés dans des cages souvent empilées les unes sur les autres, ils n’ont ni à boire ni à manger.
Ils sont blessés, malades et exhibés devant les clients pendant les jours qui précèdent les festivités par les marchands de la ville.



Afficher l'image d'origine
Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Les mauvais traitements infligés aux animaux pendant leur mise à mort est d’une rare cruauté.
Certains animaux sont tués à coups de bâton, devant des passants désireux d’assister à leur mise à mort, d’autres sont cuisinés ou bouillis vivants.
Les carcasses sont ensuite alignées sur les étals ou suspendues à des crochets, pour être vendues entières ou en morceaux.



Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine


L’opposition locale Chinoise et mondiale est grandissante pour dénoncer les mauvais traitements infligés aux animaux et demander l’arrêt de ce festival barbare.


En 2015, une pétition a récolté 4 millions de signatures et l’AFP rapporte qu’une dizaine de militants de la cause animale a été dispersée par la force alors que ces défenseurs des droits de l’animal brandissaient des banderoles devant le siège du gouvernement local à Yulin.
De leur côté, les autorités, sans condamner ce festival, nient leur responsabilité, affirmant n’avoir « jamais organisé de "festival de viande canine". »


Nous pouvons faire reculer la barbarie et obliger les autorités à entendre les millions de voix qui dans le monde disent


NON au Festival de Yulin !


Signez et partagez la pétition sur le lien : www. itsnofestival.animalsasia.org

ou téléchargez la pétition pour la faire signer



Le festival est prévu le 22 juin prochain, il faut agir vite !!

Afficher l'image d'origine

Commentaires