Grippe aviaire, canards à abattre!


Aux grands maux les grands remèdes!
L’abattage massif de canards élevés en plein air avait débuté le 5 janvier dernier, mais en mars le virus ne cesse pas sa course pour autant ... Pas d'inquiétude! oui il y'a des morts mais chez les palmipèdes... et puis l’Etat payera le coût des opérations de transport, d’abattage et d’équarrissage des centaines de milliers de canards ... Nous voilà rassurés!
Enregistrer un commentaire