La voix des sans voix

La radio a été créée en 2015, sa mission est de relayer et donner une voix à celles et ceux qui n’en ont pas en portant les actions et les informations qui les concernent.
Nous sommes un organe de presse bénévole et indépendant qui travaille dans la déontologie journalistique tout en revendiquant le militantisme. Nous développons une programmation qui rend compte de l’activisme dans le respect de toutes ses diversités.
En tant que radio web, nous bénéficions d’une technologie qui nous permet à ce jour d’être au plus près de ceux qui œuvrent à la protection animale et de diffuser sur tout le territoire.
Reportages, interviews, directs, chroniques, agenda, informations, actions, adoptions, nous sommes un son différent.

Nous soutenons les associations, structures, collectifs qui agissent contre l'exploitation animale dans les spectacles, l'expérimentation, les violences sur les animaux, les abandons, l'exploitation dans l’alimentation et dans la mode, l'exploitation animale au service des traditions (chasse, corrida) et en faveur de la faune sauvage ....

Le respect du vivant et de la biodiversité est notre engagement pour l'environnement et la planète.


Non aux exportations d’animaux hors de l’UE : agissez

Aujourd’hui a eu lieu à Digoin (71) une manifestation contre la ferme dite des « 4000 bovins ». Ce centre servira à rassembler et préparer les animaux au grand export et notamment vers la Turquie. CIWF s’oppose à ce projet et dévoile ce jour une nouvelle enquête illustrant, à nouveau, les conditions inacceptables de transports d’animaux vivants. Il s’agit bien là du même sort qui attend les animaux français après 4000 km de souffrance. La France mise actuellement sur le redémarrage des exportations vers ce pays mais les souffrances des animaux, inévitables, doivent cesser – la France doit interdire ces exportations d’animaux vivants hors de l’Union Européenne.
10 jours d’enquête, une fois de plus les images révèlent des conditions atroces
Chaque année, plus de 3 millions d’animaux sont exportés hors de l’Union Européenne, la Turquie étant la destination finale de 320 000 d’entre eux. Bloqués à la frontière turque pendant plusieurs jours, ces animaux restent entassés dans les camions ayant servi à leur périple.
En août 2017, les enquêteurs de CIWF se sont rendus durant 10 jours à la frontière bulgaro-turque afin d’inspecter les camions chargés d’animaux européens. Leur récit dévoile les nombreuses infractions à la réglementation européenne sur le transport d’animaux : camions surchargés, systèmes d’abreuvement défaillants ou inadaptés, ventilation hors service, températures très élevées… Des souffrances atroces pour les centaines de milliers d’animaux transportés, il faut impérativement y mettre un terme.
Contre une reprise des exportations françaises vers la Turquie
CIWF a transmis aux autorités concernées un rapport détaillé des infractions constatées, mais notre action ne peut s’arrêter là. Alors que les exportations de la France vers la Turquie sont encouragées par la France, nous demandons la fin des exportations hors de l’Union européenne.


Commentaires