Les dernières prises de position politique concernant les animaux


 

Suite à une battue aux sangliers à Chambord, Emmanuel Macron témoigne de son soutien à des présidents de fédérations de chasse

Soumis par Thierry Lherm
Le 15 décembre 2017,
Emmanuel Macron (LREM) a agi contre les animaux
Le chef de l’Etat est arrivé vendredi soir à Chambord où il a retrouvé en pleine forêt des présidents de fédérations de chasse ayant traqué le sanglier lors d’une « battue de régulation » comme il en existe une douzaine par an sur le domaine. Devant ses invités et un tableau de chasse, il a réaffirmé son attachement à cette pratique. « C’est la première fois depuis quarante ans qu’un président de la République vient en forêt à la fin de la chasse », se réjouit le lobbyiste Thierry Coste, qui défend les intérêts des chasseurs et a conseillé le candidat d’En marche !.
(extraits de l'article de Solenn de Royer, Le Monde)
share on Twitter Like Suite à une battue aux sangliers à Chambord, Emmanuel Macron témoigne de son soutien à des présidents de fédérations de chasse on Facebook
 

 

Dans les cantines de Strasbourg, les enfants peuvent manger végétarien tous les jours

Soumis par Thierry Lherm
Le 4 décembre 2017,
Roland Ries (PS) a agi pour les animaux
Greenpeace publie, ce lundi, une étude selon laquelle les élèves consomment trop de protéines animales dans les cantines scolaires. A Strasbourg, une option végétarienne est proposée dans tous les restaurants scolaires municipaux depuis une vingtaine d'années
Un repas "bon pour ta planète" une fois par mois Alors pour les éduquer, les cantines de Strasbourg organisent une fois par mois des repas "bons pour ta planète" 100% végétariens.
share on Twitter Like Dans les cantines de Strasbourg, les enfants peuvent manger végétarien tous les jours on Facebook
 

 

Un repas végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines scolaires de Bègles

Soumis par Samuel L214
Le 1 décembre 2017,
Clément Rossignol-Puech (EELV) a agi pour les animaux
Moins cher, plus écologique, meilleur pour la santé. Voilà les avantages du régime végétarien, dont les écoliers de Bègles peuvent profiter chaque jour.
Et une fois par semaine, le repas est même 100% végétarien pour tout le monde !
Désormais, 300 demandes de repas végétariens sont formulés tous les jours, sur les 2400 repas préparés quotidiennement par la cuisine centrale. Grâce aux économies réalisés, la municipalité veut accroître la part de produits bio dans les assiettes. Objectif : 50% de bio en 2018.
(extraits de l'article de France 3 Nouvelle Aquitaine)
share on Twitter Like Un repas végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines scolaires de Bègles on Facebook
 

 

Menu végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines : l'ex-ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll «trouve ça un peu bizarre»

Soumis par Thierry Lherm
Le 3 décembre 2017,
Stéphane Le Foll (PS) a agi contre les animaux
L'ancien ministre de l'agriculture n'est pas favorable à l'introduction d'un menu végétarien à la cantine une fois par semaine.
Qu'on offre des alternatives avec des repas végétariens, ça me paraît logique, mais qu'on impose un repas végétarien, je trouve ça un peu bizarre", a déclaré Stéphane Le Foll
share on Twitter Like Menu végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines : l'ex-ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll «trouve ça un peu bizarre» on Facebook
 

 

La ville de Rennes adopte un vœu contre les cirques détenant des animaux sauvages, sans pour autant les interdire

Soumis par Thierry Lherm
Le 4 décembre 2017,
Nathalie Appéré (PS) a penché pour les animaux
Positif mais pas assez ambitieux
Lundi soir, le conseil municipal de Rennes a adopté un vœu contre la présence d’animaux sauvages dans les cirques. (...) Ce vœu n'est pas un arrêté municipal interdisant les cirques avec animaux dans la capitale bretonne. Mais une prise de position symbolique
La piste d'une interdiction en bonne et due forme a été un temps étudiée par la municipalitéavant d'être jugée, pour l'heure, trop compliquée à mettre en place juridiquement.
Pour la maire Nathalie Appéré (PS), "il faut mener une réflexion nationale avec les cirques eux-mêmes". "Il ne s’agit pas de se priver des arts du cirque mais de faire évoluer la profession au sens large en intégrant le ressenti sur le bien-être animal".
share on Twitter Like La ville de Rennes adopte un vœu contre les cirques détenant des animaux sauvages, sans pour autant les interdire on Facebook
 

 

Le président de l'AMF François Baroin juge "agressives" les actions citoyennes visant à faire refuser l'installation de cirques détenant des animaux

Soumis par Thierry Lherm
Le 31 octobre 2017,
François Baroin (LR) a agi contre les animaux
L’AMF, récemment, avait dit vouloir « améliorer le dialogue entre les communes et les professionnels » : elle avait relayé ce souhait auprès du préfet Gérard Lemaire, délégué interministériel aux cirques et aux fêtes foraines, nommé par Bernard Cazeneuve en 2016.
François Baroin regrettait à cette occasion que « se multiplient les pressions parfois agressives (…) de la part de plusieurs associations de défense des animaux vis-à-vis des collectivitéssur ce sujet
share on Twitter Like Le président de l'AMF François Baroin juge "agressives" les actions citoyennes visant à faire refuser l'installation de cirques détenant des animaux on Facebook
 

 

Vœu des élus UDI-MoDem invitant Paris à refuser les cirques détenant des animaux sauvages

Soumis par Thierry Lherm
Le 11 décembre 2017,
3 politiques (MoDem, UDI) ont agi pour les animaux
Yann WEHRLING, Edith GALLOIS, Ann-Katrin JEGO et les élus du groupe UDI-MoDem émettent le voeu : Que la Ville de Paris interdise sur son territoire tout cirque détenant des animaux sauvages (issus d’espèces non concernées par l’Arrêté du 11 août 2006)
(extrait du vœu
Les vœux V194 (GEP) et V195 (MODEM) ont été rejetés.
share on Twitter Like Vœu des élus UDI-MoDem invitant Paris à refuser les cirques détenant des animaux sauvages on Facebook
 

 

Vœu des élus écologistes invitant Paris à s’exprimer en faveur de l’abolition de la détention d'animaux sauvages dans les cirques

Soumis par Thierry Lherm
Le 8 décembre 2017,
2 politiques (EELV) ont penché pour les animaux
Positif mais pas assez ambitieux
Aussi, sur proposition de Jacques Boutault, David Belliard et des élu.e.s du groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que la Ville de Paris en attendant les recommandations complètes de la mission Animaux en Ville sur cette question ; s’exprime en faveur de l’abolition de la captivité et de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques
(extrait du vœu)
Les vœux V194 (GEP) et V195 (MODEM) ont été rejetés.
share on Twitter Like Vœu des élus écologistes invitant Paris à s’exprimer en faveur de l’abolition de la détention d'animaux sauvages dans les cirques on Facebook
 

 

Le député Yves Jégo demande au Gouvernement de s'expliquer sur l'abattage des macaques de Labenne et de traiter à l'avenir ce type de situation en prenant en compte les intérêts des animaux

Soumis par Thierry Lherm
Le 5 décembre 2017,
Yves Jégo (UDI) a agi pour les animaux
M. Yves Jégo interroge M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur les raisons qui ont conduit à l'abattage de 163 macaques de Java au sein de l'établissement dénommé « la Pinède des Singes » à Labenne (40) au mois de mai 2017 (...) Aussi, il aimerait connaitre quelles ont été les motivations d'un tel abattage et ce que le Gouvernement entend mettre en place en cas de situation similaire afin de préserver la vie de nombreux animaux.
(extrait de la question)
share on Twitter Like Le député Yves Jégo demande au Gouvernement de s'expliquer sur l'abattage des macaques de Labenne et de traiter à l'avenir ce type de situation en prenant en compte les intérêts des animaux on Facebook
 

 

Interventions dans les écoles de Nice dans le cadre de la campagne annuelle de sensibilisation municipale "Animal dans la ville"

Soumis par Thierry Lherm
Le 6 novembre 2017,
Christian Estrosi (LR) a agi pour les animaux
Pour lutter contre l'abandon des chiens, la Ville de Nice a mandaté une association pour responsabiliser les enfants. (...) Lundi après-midi, à l'école Jacques-Prévert de Nice, le président de l'Association contre la discrimination canine (ACDC) a tenu un atelier de sensibilisation à l'éducation des chiens, devant les élèves de CM1 et de CM2.
Une démarche inscrite dans le cadre de la campagne annuelle de sensibilisation municipale "Animal dans la ville", organisée en collaboration avec l'association 30 millions d'amis.

(extrait de l'article de Nice-matin)
share on Twitter Like Interventions dans les écoles de Nice dans le cadre de la campagne annuelle de sensibilisation municipale "Animal dans la ville" on Facebook
 

 

Le député Olivier Falorni demande un soutien de l'État aux communes et aux associations participant aux campagnes de stérilisation des chats libres

Soumis par Thierry Lherm
Le 5 décembre 2017,
Olivier Falorni (DVG) a agi pour les animaux
Il lui demande donc les mesures que compte prendre le Gouvernement en ce sens et quel soutien il compte mettre en place pour aider les associations de protection animale ainsi que les communes qui contribuent activement à une mission d'utilité publique et qui participent aux campagnes de stérilisation des chats libres.
(extrait de la question)
share on Twitter Like Le député Olivier Falorni demande un soutien de l'État aux communes et aux associations participant aux campagnes de stérilisation des chats libres on Facebook
 

 

Le sénateur Yves Détraigne s'inquiète du repas végétarien hebdomadaire dans les cantines et des campagnes d'information sur les conditions d'élevage

Soumis par Thierry Lherm
Le 7 décembre 2017,
Yves Détraigne (AC) a agi contre les animaux
M. Yves Détraigne attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation sur la récente déclaration de son collègue, M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, qui indique vouloir introduire un repas végétarien par semaine dans les cantines scolaires afin d'éduquer les enfants au végétarisme.
nos éleveurs français (...) sont souvent la cible d'attaques et d'accusations parfois sordides, de la part d'associations qui jouent sur l'émotionnel du grand public, sans reposer sur aucun fondement ni aucune étude. Les propos du ministre de la transition écologique risquent malheureusement d'encourager ces campagnes de dénigrement.
(extraits de la question)
share on Twitter Like Le sénateur Yves Détraigne s'inquiète du repas végétarien hebdomadaire dans les cantines  et des campagnes d'information sur les conditions d'élevage on Facebook
 

 

Un menu végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines de Mouans-Sartoux

Soumis par Thierry Lherm
Le 4 décembre 2017,
Pierre Aschieri (DVG) a agi pour les animaux
Une fois par semaine, nous proposons un menu sans oeuf, sans viande, sans poisson conçu uniquement à base de protéines végétales. Notre souci est de diversifier l'alimentation des enfants en intégrant davantage de légumineuses et moins de viande. Et parce que nous souhaitons que l'alimentation à la cantine soit plus respectueuse de la santé et de l'environnement, nous sommes passés au 100 % bio depuis 2012.
share on Twitter Like Un menu végétarien hebdomadaire pour tous dans les cantines de Mouans-Sartoux on Facebook
 

 

Le député Lionel Causse souhaite l'autorisation par dérogation de la chasse aux pinsons des arbres

Soumis par Thierry Lherm
Le 5 décembre 2017,
Lionel Causse (LREM) a agi contre les animaux
Soucieuse de préserver la culture locale de chasse traditionnelle, la fédération départementale des chasseurs des Landes (FDCL) a sollicité cette dérogation à plusieurs reprises en rappelant que le pinson des arbres est à ce jour, l'espèce de passereau la plus abondante de tout le paléarctique occidental avec une estimation minimale de 271 millions de couples. La possibilité de dérogation offerte par la « directive oiseaux » offre un cadre qui permet au Gouvernement de déroger par période tout en veillant à la préservation de l'espèce qui n'est pas menacée actuellement.
(extrait de la question)
share on Twitter Like Le député Lionel Causse souhaite l'autorisation par dérogation de la chasse aux pinsons des arbres on Facebook
 

 

Dans les cantines de Bègles, les enfants peuvent manger végétarien tous les jours

Soumis par Thierry Lherm
Le 1 décembre 2017,
Clément Rossignol-Puech (EELV) a agi pour les animaux
Moins cher, plus écologique, meilleur pour la santé. Voilà les avantages du régime végétarien, dont les écoliers de Bègles peuvent profiter chaque jour.
Désormais, 300 demandes de repas végétariens sont formulés tous les jours, sur les 2400 repas préparés quotidiennement par la cuisine centrale. Grâce aux économies réalisés, la municipalité veut accroître la part de produits bio dans les assiettes. Objectif : 50% de bio en 2018.
Et une fois par semaine, le repas est même 100% végétarien pour tout le monde !
(extraits de l'article de France 3 Nouvelle Aquitaine)
share on Twitter Like Dans les cantines de Bègles, les enfants peuvent manger végétarien tous les jours on Facebook
 

 

Le député Fabrice Brun s'inquiète d'une évolution des recommandations nutritionnelles officielles allant vers une réduction de la consommation de viande

Soumis par Thierry Lherm
Le 12 décembre 2017,
Fabrice Brun (LR) a agi contre les animaux
cette injonction à tous de « limiter » sa consommation de viandes rouges (...) risque d'être perçue par les Français comme l'intérêt pour eux de consommer le moins possible
Cette révision des recommandations nutritionnelles formulées auprès des citoyens, sur laquelle travaille actuellement l'Agence Santé publique France, revêt un enjeu majeur pour les producteurs de viandes bovines, ovines, caprines, et chevalines.
Alors que nos éleveurs souffrent d'une baisse de leurs revenus, qu'ils voient avec crainte se profiler l'application du CETA, cette mesure constitue une menace supplémentaire pour une activité au cœur de nos territoires qui connaît déjà les plus grandes difficultés pour perdurer.
(extrait de la question)
share on Twitter Like Le député Fabrice Brun s'inquiète d'une évolution des recommandations nutritionnelles officielles allant vers une réduction de la consommation de viande on Facebook
 

 

Un repas végétarien mensuel pour tous dans les cantines scolaires d'Amiens

Soumis par Thierry Lherm
Le 4 décembre 2017,
Brigitte Fouré (UDI) a penché pour les animaux
Positif mais pas assez ambitieux
Alors que Nicolas Hulot s'est dit favorable à ce que les restaurants scolaires servent un repas sans viande chaque semaine, les cantines des écoles d'Amiens proposent depuis le début de l'année un menu végétarien chaque mois.
(extraits de l'article de Jennifer Alberts, France 3 Hauts-de-France)
share on Twitter Like Un repas végétarien mensuel pour tous dans les cantines scolaires d'Amiens on Facebook
 

 

Un repas végétarien mensuel pour tous dans les cantines scolaires de Strasbourg

Soumis par Samuel L214
Le 4 décembre 2017,
Roland Ries (PS) a penché pour les animaux
Positif mais pas assez ambitieux
Un repas "bon pour ta planète" une fois par mois Alors pour les éduquer, les cantines de Strasbourg organisent une fois par mois des repas "bons pour ta planète" 100% végétariens.
Greenpeace publie, ce lundi, une étude selon laquelle les élèves consomment trop de protéines animales dans les cantines scolaires. A Strasbourg, une option végétarienne est proposée dans tous les restaurants scolaires municipaux depuis une vingtaine d'années
share on Twitter Like Un repas végétarien mensuel pour tous dans les cantines scolaires de Strasbourg on Facebook
 
Devenez vous-même lanceur d'alerte !
L214 - Éthique & Animaux
 

Politique & Animaux est animé par
l'association de protection animale
L214 - Éthique & Animaux ←

 
Enregistrer un commentaire