La voix des sans voix

La radio a été créée en 2015, sa mission est de relayer et donner une voix à celles et ceux qui n’en ont pas en portant les actions et les informations qui les concernent.
Nous sommes un organe de presse bénévole et indépendant qui travaille dans la déontologie journalistique tout en revendiquant le militantisme. Nous développons une programmation qui rend compte de l’activisme dans le respect de toutes ses diversités.
En tant que radio web, nous bénéficions d’une technologie qui nous permet à ce jour d’être au plus près de ceux qui œuvrent à la protection animale et de diffuser sur tout le territoire.
Reportages, interviews, directs, chroniques, agenda, informations, actions, adoptions, nous sommes un son différent.

Nous soutenons les associations, structures, collectifs qui agissent contre l'exploitation animale dans les spectacles, l'expérimentation, les violences sur les animaux, les abandons, l'exploitation dans l’alimentation et dans la mode, l'exploitation animale au service des traditions (chasse, corrida) et en faveur de la faune sauvage ....

Le respect du vivant et de la biodiversité oblige aussi à s'engager pour l'environnement et la planète.

Conférence Stéphane Carbonneau mercredi à 22h


 Pour la deuxième année était organisée à Paris 'la journée mondial pour sauver l'ours' organisé par AVES France avec le soutien d'Animalsasia France.



Stands, jeu de l'oie (spécial Ours) était au rendez-vous pour les petits et les grands




Le soir une trentaine de personnes se retrouvaient 
autour d'un diner 'végan'

suivi d'une conférence de Stéphane Carbonneau 
sur la situation autour de l'ours dans les Pyrénées

Cette conférence "Pour un rewilding à la pyrénéenne ! Pourquoi et comment cohabiter avec des ours, des loups et la nature sauvage" est le fruit d'un travail en pleine évolution depuis une dizaine d'années déjà. Nous avons fait le choix de vivre en vallée d'Ossau, une vallée des Pyrénées occidentales où le pastoralisme est très vivant. C'est aussi un des territoires historiques des derniers ours de souche pyrénéenne. Nous pensons qu'il est fondamental de s'immerger (et mieux de vivre) en de telles régions, pour mieux sentir et comprendre les relations complexes entre les hommes et le sauvage, puis pour imaginer une cohabitation plus harmonieuse avec la nature. Certains propos tenus lors de cette conférence n'engagent que moi, et certains sujets nécessiteraient évidemment une plus large discussion.
N'hésitez pas à réagir !

Stéphan Carbonnaux
Artzamendi - Nature, Sauvage et Civilisation
Février 2018



Nous diffusons mercredi à 22h

 cette conférence sur 

 



Celle-ci sera ensuite en podcast sur le site de la radio


Commentaires