Aidez nous à financer la radio



Aidez nous à continuer à faire vivre la radio!





Retrouvez la radio

Retrouvez la radio
28 avril Paris

Les dernières prises de position politique concernant les animaux


 

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert exclut d'abolir l'élevage en cage des poules pondeuses

Soumis par Samuel L214
Le 18 février 2018,
Stéphane Travert (LREM) a agi contre les animaux
Journalistes : Sur la qualité, un exemple très concret, dans la campagne Emmanuel Macron avait dit qu'il interdirait la vente d'oeufs de poules élevées en batterie d'ici 2022. Il y a eu des manifestations ce week-end. (...)
Stéphane Travert : Eh bien à l'horizon 2022, nous souhaitons que les oeufs coquilles, c'est à dire que les oeufs que vous consommez en coquille soient issus d'élevages en plein air ou ne soient plus issus d'élevages en cage (...) il en va autrement pour les oeufs qui sont transformés ensuite - les ovoproduits (...) Vous ne pouvez pas interdire les choses comme ça

(extrait de l'interview sur Europe 1)
share on Twitter Like Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert exclut d'abolir l'élevage en cage des poules pondeuses on Facebook
 

 

14 députés demandent l'abolition de l'élevage en cage des poules pondeuses

Soumis par Thierry Lherm
Le 6 février 2018,
14 politiques ont agi pour les animaux
Une récente enquête menée par l'association de protection animale L214 dans un élevage des Côtes-d'Armor, fournisseur d'œufs destinés à la fabrication de produits transformés et d'œufs vendus en supermarchés, a révélé de nouveau les souffrances et les privations comportementales inhérentes à l'élevage en cage
connaître les dispositions que le Gouvernement entend prendre pour faire cesser totalement l'élevage en cage des poules pondeuses et d'en préciser le calendrier et les modalités de mise en œuvre.
(extraits des questions)
Vidéo de l'enquête :

En clôture [des États Généraux de l'Alimentation], le Président de la République, fidèle à ses promesses de campagne, a émis le souhait d'une interdiction de la vente des œufs de poules élevées en batterie d'ici 2022 aux consommateurs. Il paraît également logique d'étendre cette disposition à l'ensemble de la filière industrielle faute de quoi les œufs de batterie pourront encore être utilisés dans l'élaboration de produits transformés sans que les consommateurs en soient, par ailleurs, avisés faute d'étiquetage adapté.
(extrait de la question de Laurence Vanceunebrock-Mialon)
share on Twitter Like 14 députés demandent l'abolition de l'élevage en cage des poules pondeuses on Facebook
 

 

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert exclut d'installer des caméras dans les abattoirs

Soumis par Samuel L214
Le 28 janvier 2018,
Stéphane Travert (LREM) a agi contre les animaux
Aujourd’hui, il n’est pas question de mettre des agents derrière des écrans de télé - qui ne donnent d’ailleurs pas toute la réalité de ce qu’est la vie d’un abattoir - en permanence », a prévenu le ministre, qui a évoqué des contrôles inopinés des autorités.
(extrait de l'article de Ouest-France)
share on Twitter Like Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert exclut d'installer des caméras dans les abattoirs on Facebook
 

 

Le député Richard Ramos suggère au Gouvernement de mettre en œuvre la vidéo-protection dans les abattoirs

Soumis par Thierry Lherm
Le 6 février 2018,
Richard Ramos (MoDem) a agi pour les animaux
Des avancées significatives avaient été faites, notamment par M. le député Olivier Falorni, concernant la vidéo-protection à destination des services vétérinaires dans les abattoirs français. [Il demande au Gouvernement] d'indiquer sa position, ainsi que celle de ses services.
(extrait de la question)
share on Twitter Like Le député Richard Ramos suggère au Gouvernement de mettre en œuvre la vidéo-protection dans les abattoirs on Facebook
 

 

Manuel Valls explique à des enfants qu'il considère la corrida comme un patrimoine culturel

Soumis par Thierry Lherm
Le 9 février 2018,
Manuel Valls (DVG) a agi contre les animaux
Le mercredi 7 février dernier, l’homme politique socialiste Manuel Valls prenait part à l’émission « Au tableau !!! » diffusée sur la chaîne C8 (...) celui-ci a été invité à s’exprimer sur le sujet très sensible de la corrida par un garçonnet.
share on Twitter Like Manuel Valls explique à des enfants qu'il considère la corrida comme un patrimoine culturel on Facebook
 

 

Le député Michel Larive demande d'interdire l'inscription des mineurs dans les "écoles taurines"

Soumis par Thierry Lherm
Le 6 février 2018,
Michel Larive (FI) a agi pour les animaux
Ces quatre dernières années, le Comité des droits de l'enfant de l'ONU a demandé de tenir les mineurs à l'écart des spectacles tauromachiques sanglants à six des huit États où ils se pratiquent encore. (...) Tout comme pour la question des châtiments corporels, ce comité estime donc que la responsabilité de l'État prime ici sur celle des détenteurs de l'autorité parentale. (...) Il lui demande si le Gouvernement a explicitement saisi le Haut conseil à l'enfance, la famille et à l'âge (HCFEA) (...) pour l'inscription dans les associations dites écoles taurines.
(extrait de la question)
share on Twitter Like Le député Michel Larive demande d'interdire l'inscription des mineurs dans les "écoles taurines" on Facebook
 

 

Le président Emmanuel Macron réaffirme au président de la FNC son soutien à la chasse à courre et aux chasses dites "traditionnelles"

Soumis par Thierry Lherm
Le 15 février 2018,
2 politiques (LREM) ont agi contre les animaux
Le Président de la République a reçu ce matin, à l’Elysée, Willy SCHRAEN, président de la Fédération Nationale des Chasseurs, en compagnie de Thierry COSTE, conseiller politique de la FNC et de François PATRIAT, sénateur de la Côte-d’Or.
 (...) Le Président de la République a clairement réaffirmé son soutien aux chasses traditionnelles et à l’ensemble des modes de chasse dont la vénerie fait partie.

(extrait du compte-rendu de la FNC)
share on Twitter Like Le président Emmanuel Macron réaffirme au président de la FNC son soutien à la chasse à courre et aux chasses dites "traditionnelles" on Facebook
 

 

Proposition de résolution tendant à la création d’une commission d’enquête sur la validité du modèle animal dans l’expérimentation scientifique

Soumis par Samuel L214
Le 18 janvier 2018,
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) a agi pour les animaux
En application des articles 137 et suivants du règlement de l’Assemblée nationale, il est créé une commission d’enquête sur la validité du modèle animal dans l’expérimentation scientifique.
(article unique de la Proposition de résolution)
L’ouvrage publié en 2015 par la journaliste Audrey Jougla, intitulé « Profession Animal de Laboratoire » présente un récit saisissant sur la souffrance infligée aux animaux dans les laboratoires. (...) Cet ouvrage a suscité une forte émotion dans l’opinion publique, d’autant que, selon l’auteur, près de 12 millions d’animaux, dont 2 millions en France, seraient utilisés à des fins scientifiques ou expérimentales pour des tests portant sur des médicaments, des produits alimentaires ou des cosmétiques.
(extrait de l'Exposé des motifs)
share on Twitter Like Proposition de résolution tendant à la création d’une commission d’enquête sur la validité du modèle animal dans l’expérimentation scientifique on Facebook
 

 

Ces eurodéputés demandent à la Commission d'interdire la mise sur le marché européen de produits industriels testés sur des animaux

Soumis par Thierry Lherm
Le 1 février 2018,
7 politiques ont agi pour les animaux
Le constructeur automobile allemand Volkswagen est accusé d’avoir testé des gaz d’échappement sur des humains et des singes. Nous avons adressé à la Commission européenne des demandes précises afin de poursuivre les coupables, mieux protéger les animaux des expérimentations des industriels et reconnaître le caractère cancérigène du diesel. (...) Nos demandes précises à la Commission européenne : Une réglementation élargie, interdisant la mise sur le marché européen des produits industriels ayant fait l’objet de tests sur des animaux
share on Twitter Like Ces eurodéputés demandent à la Commission d'interdire la mise sur le marché européen de produits industriels testés sur des animaux on Facebook
 

 

Le prochain "Festival International du Cirque en Val de Loire" comportera aussi des numéros exhibant des animaux, selon le président de Tours-Métropole

Soumis par Samuel L214
Le 19 janvier 2018,
Philippe Briand (LR) a agi contre les animaux
A l'occasion des vœux de Tours-Métropole ce vendredi midi au Temps Machine à Joué-les-Tours, son président Philippe Briand a annoncé qu'une 2ème édition du Festival du cirque se tiendrait fin septembre 2018 au parc de la Gloriette. Malgré les manifestations des opposantsil y aura des spectacles d'animaux.
(extrait de l'article de Yohan Nicolas,France Bleu Touraine)
share on Twitter Like Le prochain "Festival International du Cirque en Val de Loire" comportera aussi des numéros exhibant des animaux, selon le président de Tours-Métropole on Facebook
 

 

Le conseil municipal de Lagny-sur-Marne refuse à l'unanimité les cirques détenant des animaux sauvages

Soumis par Thierry Lherm
Le 16 février 2018,
Jean-Paul Michel (UDI) a agi pour les animaux
Hier soir, le #conseilmunicipal a voté à l'unanimité l'interdiction sur notre commune des cirques utilisant des animaux sauvages pour leurs spectacles
share on Twitter Like Le conseil municipal de Lagny-sur-Marne refuse à l'unanimité les cirques détenant des animaux sauvages on Facebook
 

 

Le président Emmanuel Macron souhaite que le coût du permis de chasse soit diminué à 200€

Soumis par Samuel L214
Le 15 février 2018,
2 politiques (LREM) ont agi contre les animaux
Le Président de la République a reçu ce matin, à l’Elysée, Willy SCHRAEN, président de la Fédération Nationale des Chasseurs, en compagnie de Thierry COSTE, conseiller politique de la FNC et de François PATRIAT, sénateur de la Côte-d’Or. Dans un échange extrêmement cordial et constructif, le Président de la République a donné son feu vert pour ouvrir le chantier de la réforme du permis de chasser à 200 euros
(extrait du compte-rendu de la FNC)
share on Twitter Like Le président Emmanuel Macron souhaite que le coût du permis de chasse soit diminué à 200€ on Facebook
 

 

La députée Corinne Vignon demande l'abolition de l'élevage des animaux pour leur fourrure

Soumis par Thierry Lherm
Le 13 février 2018,
Corinne Vignon (LREM) a agi pour les animaux
Actuellement, de nombreux pays européens ont déjà interdit ces élevages comme récemment l'Allemagne, la Belgique et la République tchèque, la Norvège quant à elle s'est engagée à l'interdire d'ici 2025. Le Royaume-Uni, l'Autriche, la Suède, la Hongrie, le Danemark, les Pays-Bas, l'Espagne ont mis cette mesure en application depuis des années et en Suisse, l'élevage est inexistant tant la sévérité des normes empêche toute rentabilité économique. Ces élevages au niveau mondial représentent le massacre annuel de 140 millions de vies encagées.
(extrait de la question écrite)
share on Twitter Like La députée Corinne Vignon demande l'abolition de l'élevage des animaux pour leur fourrure on Facebook
 

 

L'eurodéputé Franck Proust décoré de la "Palme d'or" par la filière foie gras pour son action en faveur du gavage

Soumis par Samuel L214
Le 24 janvier 2018,
Franck Proust (LR) a agi contre les animaux
j’ai eu l’honneur de recevoir la Palme d’Or de l’association Euro Foie Gras, qui structure au niveau les groupements professionnels d’éleveurs et de producteurs de foie gras en France, en Belgique, en Hongrie, en Bulgarie et en Espagne.
(extrait du post Facebook)
En 2017, l'eurodéputé Éric Andrieu avait reçu la même "distinction".
share on Twitter Like L'eurodéputé Franck Proust décoré de la "Palme d'or" par la filière foie gras pour son action en faveur du gavage on Facebook
 

 

Proposition de loi n°654 visant à abolir l'élevage d'animaux pour leur fourrure

Soumis par Samuel L214
Le 8 février 2018,
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) a agi pour les animaux
La création, l’agrandissement et la transmission des fermes à fourrure existantes sont interdits sur le territoire français à compter de la promulgation de la présente loi.
(article 1er de la proposition de loi)
Les « fermes » d’élevage européennes comptent pour 70 % de la production mondiale de visons et 63 % de renards. [...] La France s’honorerait en imitant ces pays [qui ont interdit l'élevage d'animaux pour leur fourrure. En effet, sous la pression des associations de protection animale, et notamment des reportages vidéos tournés dans certains abattoirs et fermes d’exploitations, l’opinion publique a considérablement évolué et admet de plus en plus difficilement que l’animal soit considéré comme un objet destiné au seul plaisir de l’homme, sans tenir compte de sa souffrance.
(extrait de l'Exposé des motifs)
share on Twitter Like Proposition de loi n°654 visant à abolir l'élevage d'animaux pour leur fourrure on Facebook
 

 

Le président Emmanuel Macron promet au président de la FNC que les oies cendrées pourront être chassées jusqu'au 28 février

Soumis par Thierry Lherm
Le 15 février 2018,
2 politiques (LREM) ont agi contre les animaux
Le Président de la République a reçu ce matin, à l’Elysée, Willy SCHRAEN, président de la Fédération Nationale des Chasseurs, en compagnie de Thierry COSTE, conseiller politique de la FNC et de François PATRIAT, sénateur de la Côte-d’Or. (...) Le chef de l’Etat a pris l’engagement que la chasse de l’oie cendrée soit possible du 1er au 28 février 2019, dans le cadre d’une dérogation de régulation, telle que l’avait proposée la FNC.
(extrait du compte-rendu de la FNC)
share on Twitter Like Le président Emmanuel Macron promet au président de la FNC que les oies cendrées pourront être chassées jusqu'au 28 février on Facebook
Enregistrer un commentaire