Aidez nous à financer la radio



Aidez nous à continuer à faire vivre la radio!





Retrouvez la radio

Retrouvez la radio
28 avril Paris

Les dernières prises de position politique concernant les animaux


 

Réponse confuse du Ministère de l'Agriculture aux questions écrites des députés sur la fin de l'élevage en cage des poules pondeuses

Soumis par Samuel L214
Le 20 février 2018,
3 politiques (LREM) ont penché contre les animaux
L'amélioration du bien-être des animaux constitue l'un de ces objectifs.
Le ministère de l'agriculture et de l'alimentation entend accompagner cette mutation de l'élevage français vers un modèle agricole plus durable, économiquement compétitif et respectueux de l'environnement et de l'animal.
(extraits de la réponse du ministre de l'Agriculture aux députés lui ayant adressé une question parlementaire sur l'abolition de l'élevage en cage des poules pondeuses)
share on Twitter Like Réponse confuse du Ministère de l'Agriculture aux questions écrites des députés sur la fin de l'élevage en cage des poules pondeuses on Facebook
 

 

Le préfet de l'Oise suit une chasse à courre dans le 4x4 de Guy Harlé d’Ophove, président de la FDC60... et de la Commission environnement de la région

Soumis par Samuel L214
Le 19 février 2018,
4 politiques (CPNT, LREM) ont agi contre les animaux
Après avoir reçu une lettre de soutien du préfet[représentant de l'État dans le département] fin janvier, le président de la Fédération départementale des chasseurs de l’Oise, Guy Harlé d’Ophove [président de la Commission "environnement, ruralité, chasse, pêche" de la région Haut-de-France présidée par Xavier Bertrand], l’a invité à suivre une partie de chasse à courre. (...) Toujours en colère ce lundi, les membres du collectif racontent avoir eu « la surprise de voir le préfet de l’Oise, Louis Le Franc, emmené par Guy Harlé d’Ophove à l’arrière de son 4x4 ».
(extrait de l'article du Parisien)
share on Twitter Like Le préfet de l'Oise suit une chasse à courre dans le 4x4 de Guy Harlé d’Ophove, président de la FDC60... et de la Commission environnement de la région on Facebook
 

 

37 députés sont membres du groupe d'études Condition animale

Soumis par Samuel L214
Le 24 février 2018,
37 politiques ont agi pour les animaux
Ce groupe rassemble des députés s'intéressant aux problématiques de l'éthique animale.
share on Twitter Like 37 députés sont membres du groupe d'études Condition animale on Facebook
 

 

Le ministre de l'Agriculture refuse d'envisager l'abolition de l'élevage d'animaux pour leur fourrure

Soumis par Thierry Lherm
Le 20 février 2018,
3 politiques (LREM) ont agi contre les animaux
S'il n'est pas envisagé d'interdire les élevages d'animaux destinés à la production de fourrure, les services du ministère chargé de l'agriculture sont particulièrement vigilants quant au respect des règles de protection animale dans ces élevages. 
(extrait de la réponse du ministre aux questions parlementaires des députés Joël GiraudLoïc DombrevalClaire O'PetitBastien LachaudXavier Paluszkiewicz)
share on Twitter Like Le ministre de l'Agriculture refuse d'envisager l'abolition de l'élevage d'animaux pour leur fourrure on Facebook
 

 

Ces députés sont membres du groupe d'études "Chasse et territoires"

Soumis par Samuel L214
Le 24 février 2018,
69 politiques ont agi contre les animaux
Ce groupe rassemble des députés s'intéressant à la défense et la promotion du loisir des chasseurs.
share on Twitter Like Ces députés sont membres du groupe d'études "Chasse et territoires" on Facebook
 

 

19 eurodéputés soutiennent la création d’une commission d’enquête sur les transports d'animaux vivants

Soumis par Samuel L214
Le 18 décembre 2017,
19 politiques (EELV, UO) ont agi pour les animaux
Ces eurodéputés (la France compte 74 membres au Parlement européen) ont donné à l'Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux leur soutien pour la création d’une Commission d’enquête (article 198 du Règlement intérieur du Parlement européen) pour examiner les violations et mauvaises gestions présumées de l’application du Règlement du Conseil (CE) 1/2005 relatif à la protection des animaux pendant le transport.
Cette initiative nécessite le soutien de 188 eurodéputé(e)s

(extrait du tract de l’Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux)
share on Twitter Like 19 eurodéputés soutiennent la création d’une commission d’enquête sur les transports d'animaux vivants on Facebook
 

 

55 eurodéputés ne soutiennent pas la création d’une commission d’enquête sur les transports d'animaux vivants

Soumis par Samuel L214
Le 18 décembre 2017,
55 politiques (AC, Agir, FN, GC, Génération-s, LP, LR, PCF, PRG, PS, RBM, UDI) ont agi contre les animaux
Ces 55 eurodéputés (la France compte 74 membres au Parlement européen) n'ont pas donné à l'Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux leur soutien pour la création d’une Commission d’enquête (article 198 du Règlement intérieur du Parlement européen) pour examiner les violations et mauvaises gestions présumées de l’application du Règlement du Conseil (CE) 1/2005 relatif à la protection des animaux pendant le transport.
Cette initiative nécessite le soutien de 188 eurodéputé(e)s

(extrait du tract de l’Intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux)
share on Twitter Like 55 eurodéputés ne soutiennent pas la création d’une commission d’enquête sur les transports d'animaux vivants on Facebook
 
Devenez vous-même lanceur d'alerte !
L214 - Éthique & Animaux
 

Politique & Animaux est animé par
l'association de protection animale
L214 - Éthique & Animaux ←
Enregistrer un commentaire