Aidez nous à financer la radio



Aidez nous à continuer à faire vivre la radio!





Retrouvez la radio

Retrouvez la radio
28 avril Paris

Sur l'agenda du 9 février

Paris Exposition sur le mouvement vegan à travers la presse française 2016/2017

Un panorama d'une trentaine d'articles publiés dans les grands quotidiens nationaux et dans les magazines récents.

 Entrée libre
 -mardi/jeudi de 13h à 19h
 -mercredi/vendredi/samedi de 10h à 19h
 téléphone: 0153827676
  #Réunion #Droit des animaux
 lien: https://www.l214.com/action/2018-02-01-exposition-sur-le-mouvement-vegan-travers-la-presse-francaise-20162017
Datejeu. 1 févr. 13:00 – jeu. 15 févr. 2018 19:00 Paris
Où ?Médiathèque Jean Pierre Melville 79 rue nationale Paris Ile de France (plan)


Quimper Soirée VegOresto

Repas vegan proposé par le restaurant La Nova au prix de 20€ à 19h30, uniquement sur réservation via le formulaire ou au 06 74 40 63 14.
#VegOresto #Végétarisme
lien: https://www.l214.com/action/2018-02-09-soiree-vegoresto
facebook: https://www.facebook.com/events/174697763287889/
Dateven. 9 févr. 2018 19:30 – 20:30 Paris
Où ?33 rue Aristide Briand 29000 Quimper Quimper Bretagne (plan)

Paris Le véganisme, enjeu écoféministe ?

Intervenante : Myriam Bahaffou, Philosophie (Paris IV- Sorbonne) , Etudes de Genre (Paris 8, Saint Denis-Vincennes)


Cette conférence a pour but de mettre en lumière les enjeux écoféministes à l’œuvre dans nos pratiques alimentaires. Que signifie politiquement le refus de manger de la viande et en quoi cela s’inscrit dans une pensée écologique ? Dans quelle mesure l’écoféminisme est une manière radicale de reconsidérer nos rapports au vivant et à ce(ux) que l’on mange ?

L’écoféminisme est un courant multiple, protéiforme, dont la définition semble échapper aux catégories philosophiques habituelles. Profondément anti-dualiste, il floute les frontières entre nature et culture et opère dès lors un changement méthodologique radical dans notre approche du monde. Son impopularité en France révèle notre incapacité à penser en termes d’intersectionnalité ainsi que notre obsession à vouloir fragmenter les savoirs (écologie d’un côté, féminisme de l’autre…)

À partir de là, les traditionnels outils philosophiques dualistes sur lesquels notre pensée occidentale est construite dévoilent leur androcentrisme : il s’agit alors de redécouvrir une pensée écologique par le prisme féminin, non par un essentialisme biologique mais bien par la revalorisation d’une proximité socialement construite entre les femmes et la nature.
Par conséquent, il s’agit bien d’un enjeu féministe que de démontrer que d’autres modes de relation à « la nature » sont possibles, autrement qu’en termes de domination et hiérarchie instituées par un fantasme masculin et viril.
La conférence proposera d’une part d’établir une brève genèse philosophique de la pensée spéciste et sexiste, et d’autre de montrer l’empowerment que constitue la résistance végane dans une perspective féministe écologique.
La conférence sera accompagnée d’un buffet végane et suivie d’une discussion/débat ; elle est ouverte à toustes.

L’inscription est OBLIGATOIRE pour cet événement, les places sont limitées.

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScHFI-yFW9pF32qGDmJSAdViO4y7gCVIQVi7xZPlU1XMDSicw/viewform?c=0&w=1
Dateven. 9 févr. 2018 18:00 – 21:00 Paris
Où ?17 Rue Léopold Bellan, 75002 Paris-2E-Arrondissement, France (plan)
Enregistrer un commentaire