Le trafic illégal d’espèces menacées se répand en Europe

La vente en ligne relative aux espèces menacées se répand en Europe, selon une nouvelle enquête. Guépards, orangs-outans, ours, ivoire, en passant par les peaux d’ours polaires et le trafic de nombreux reptiles et oiseaux vivants, beaucoup d’animaux en sont victimes. Près de 12 000 « articles » sont d’ailleurs concernés, peut-on lire dans The Guardian.



Le trafic illégal d’espèces menacées se répand en Europe
Enregistrer un commentaire