Deux militants anti-corrida condamnés à des peines de prison avec sursis pour avoir envoyé des lettres piégées

Les deux militants anti-corrida jugés ce mardi par le tribunal correctionnel de Nîmes ont été condamnés à des peines de prison avec sursis pour avoir envoyé à des personnalités du monde taurin des lettres contenant des lames de rasoirs. À la barre, l'homme et la femme ont assumé leur geste.

Deux militants anti-corrida condamnés à des peines de prison avec sursis pour avoir envoyé des lettres piégées

Commentaires