Elle donne une seconde chance à des animaux sauvages orphelins - L'Éclaireur Progrès

Originaire de Beauceville et désormais résidente de Saint-Joseph-de-Beauce, Valéry Loubier est titulaire d’un permis de centre de réhabilitation de la faune, qui autorise la garde en captivité d’espèces indigènes blessées ou orphelines à des fins de réhabilitation.



Elle donne une seconde chance à des animaux sauvages orphelins - L'Éclaireur Progrès

Commentaires