"Je ne pense pas être un salaud" : Marc nous explique pourquoi il a abandonné son animal (comme 100 000 personnes par an)

Ce trentenaire a relâché son chat dans un champ, un jour de septembre 2014. Il nous raconte ce qui l'a incité à prendre cette décision.


"Je ne pense pas être un salaud" : Marc nous explique pourquoi il a abandonné son animal (comme 100 000 personnes par an)

Commentaires