Accéder au contenu principal

Au Honduras, une "cité perdue" abrite d'incroyables espèces que l'on pensait éteintes



Au cœur de la forêt tropicale hondurienne, celle que l’on surnomme la « cité perdue du dieu singe » n’en finit plus de révéler ses secrets : en 2015, on y avait découvert les vestiges urbains d’une potentielle civilisation ancienne disparue. En retournant sur les lieux, les scientifiques ont constaté qu’une biodiversité unique au monde s’y était développée, servant de refuge à des espèces que l’on pensait éteintes.

Commentaires