Dans le cadre de la Journée mondiale pour sauver les ours, RADIO PAROLE D'ANIMAUX propose à un groupe d'enfants d'apprendre à réaliser une interview radio !

Lors de cet atelier, les enfants écriront les questions qu'ils souhaitent poser aux associations, puis iront à la rencontre des responsables associatifs afin d'enregistrer leurs réponses.

Les interviews seront ensuite diffusées à la radio !

Place très limitées ! Merci de ne réserver que si vous pourrez réellement participer !


L'O.N.G Animals Society propose un projet de loi pour lutter contre l'abandon des animaux de compagnie.






Par Animals Society

Pétition adressée à Assemblée Nationale

La France détient le triste record de près de 100 000 animaux abandonnés chaque année, dont 60 000 sont jetés durant l’été comme de simples objets d’après la SPA. Malgré les campagnes de sensibilisation lancées par la fondation 30 Millions d'amis et d'autres associations de protection animale, le phénomène ne fait qu'empirer.

L’animal est désormais reconnu comme un « être vivant doué de sensibilité » d'après le nouvel article 515-14 de la LOI n° 2015-177 du 16 février 2015. Il suffit de simplement cliquer sur le lien menant à l'article de loi pour constater que notre pays, connu pour la densité de ses lois, ne consacre que peu de lignes à cet article.

Nous proposons la création d'un état civil pour les grands animaux de compagnie (chiens, chats) et également chevaux qui subissent de plus en plus l'abandon eux aussi. Cela permettrait de responsabiliser les détenteurs d'animaux qui devront déclarer la prise en charge de leur animal et la fin de cette prise en charge, suite à cession, décès de l'animal etc....

Cette procédure pourrait se faire simplement en ligne et donnerait lieu à un récépissé. La base de donnée pourra être complétée par l'état des vaccinations de l'animal et consultée par les autorités sanitaires et vétérinaires.

Le but n'est pas de créer une nouvelle loi liberticide mais de donner une vraie place à nos animaux de compagnie que beaucoup d'entre nous considèrent comme des membres de leur famille à part entière alors que pour d'autres ils ne sont encore que de simples objets.

Puisque nous reconnaissons enfin que l'animal est un être vivant doué de sensibilité, reconnaissons que l'abandon est une des pires souffrances pour un animal qui n'a reçu comme récompense, en échange de la fidélité et de l'amour qu'il nous a témoigné, que d'être lâchement abandonné sur le bord d'une route.

La France détient le triste record des abandons, renversons la vapeur et AGISSONS !


Merci à tous ceux qui relayerons cette pétition et aux élus qui la soutiendrons !

Xavier Vuillemin, président de ANIMALS SOCIETY

Commentaires