Un nouveau plan "ours" qui ne satisfait ni les éleveurs ni les ONG




Le gouvernement a annoncé jeudi qu'il n'y aurait pas de nouvelle réintroduction d'ours dans les Pyrénées ainsi que d'autres mesures, dont "l'effarouchement" des plantigrades, jugées "insuffisantes" par les éleveurs mais dénoncées par les ONG.

Lire la suite...


Commentaires