Communiqué de presse Parti Animaliste




Aïd el-Kébir, dimanche 11 août 2019
Les animaux une fois de plus victimes des traditions

En France, l’étourdissement préalable d’un animal est obligatoire avant sa mise à mort, et ce, afin de le rendre inconscient et donc insensible à la douleur. L’abattage sans étourdissement est cependant admis par dérogation dans certains cas comme l’abattage rituel, malgré une résolution adoptée le 14 février 2019 par le Parlement européen pour que les animaux soient étourdis « sans exception avant l’abattage rituel religieux dans tous les États membres ».

Commentaires