Loir-et-Cher : le déterrage du blaireau finalement interdit


Ce 7 août, l’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) jubile sur ses réseaux sociaux. Elle annonce que la préfecture de Loir-et-Cher a décidé d’abroger son arrêté autorisant le déterrage du blaireau.
« C’est déjà la deuxième victoire dans la région après celle dans l’Indre il y a un mois. Et nous n’avons même pas eu besoin d’aller au tribunal. Cela montre que nous avons les bons arguments pour stopper cette chasse inutile », se félicite Emmanuel Régent, président de Sologne Nature Environnement qui, aux côtés de l’Aspas et Perche Nature, avait déposé un référé pour contester l’arrêté.


Lire la suite...

Commentaires