Communiqué Convention Vie et Nature



Communiqué du 19/11/2019


Une jeune femme enceinte a été tuée par des chiens en forêt de Retz (Aisne), alors qu'elle s'y promenait avec son chien, et que se déroulait à proximité une barbarie qui s’appelle chasse à courre.
Se sentant menacée par la présence de chiens, la jeune femme a eu le temps d'appeler son compagnon qui malheureusement la découvrit trop tard.

Ce drame aurait dû faire là une d’une presse digne de ce nom.
A cette heure, il est avéré que son décès a pour origine une hémorragie due à plusieurs morsures de chiens aux membres supérieurs et inférieurs ainsi qu’à la tête.
Bien sûr, à ce stade de l’enquête judiciaire, il ne saurait être question de désigner un coupable.
Mais la France vit sous la botte de la chasse et pouvoir et médias officiels font silence sur les incidents, accidents, altercations que suscite ce loisir en voie de marginalisation, loisir trop bien gardé.
En France : « silence, on tue ».
L’opinion doit savoir.
A ce stade des investigations, savoir, non pas le nom d’un coupable non encore démasqué, mais les faits.
Les analyses génétiques sur les 93 chiens parleront.
Vont-elles parler dans le silence complice des censeurs ?
Rappelons que 80% des Français demandent l’abolition de la chasse à courre, ce jeu cruel de « saigneurs ».

Convention Vie et Nature
Une Force Pour Le Vivant
Tél: 06 76 99 84 65

Commentaires