COMMUNIQUÉ DE PRESSE : La France, championne d’Europe des abandons…


Le 21 novembre 2019, des centaines d'associations et refuges fermeront leurs portes pour manifester de leur désarroi !
Créé en 2011 par Jacqueline Raynaud, le Collectif Chats Stérilisation Obligatoire vise à répondre à l’explosion démographique des populations félines en France, et à la difficulté des associations à faire face aux sollicitations croissantes de la population.
Face à une situation de plus en plus désastreuse, le monde de la protection animale a décidé de déclarer le 21 novembre 2019 journée morte et les 603 associations et refuges partenaires du Collectif Chats Stérilisation Obligatoire fermeront symboliquement leurs portes pour la 5e année consécutive.
Après avoir entendu dès le mois de Juin que la France est le pays d’Europe comptabilisant le plus d’abandons d’animaux, des voix se sont élevées pour contester cette affirmation. Alors, qu’en est-il ? Le Collectif Chats Stérilisation Obligatoire prend part au débat et croise les chiffres officiels et la réalité du terrain. Bilan : la situation est plus critique encore car, en plus d’être effectivement championne d’Europe des abandons, la France est peut-être aussi championne des euthanasies en fourrière.

En été, et comme chaque année, les refuges français explosent sous le nombre d'animaux abandonnés. Beaucoup trop d’abandons par rapport au nombre d’adoptions : beaucoup seront alors euthanasiés.
À l'échelle nationale, c'est La Réunion qui se place en haut du sinistre podium, avec plus de 8 animaux capturés sur 10 qui sont euthanasiés dans les fourrières de l'île.
Le dernier compte-rendu de la DAAF sur l’activité des fourrières révèle ainsi que depuis 2010,  79.4% des animaux capturés sont mis à mort sur le territoire réunionnais. Du fait de la non-stérilisation et de l’absence d’application des lois, des milliers de chiens et chats meurent donc ainsi chaque année dans l’indifférence générale.
«Depuis 2010, 79,4 % des animaux capturés et déposés en fourrière à La Réunion ont été euthanasiés »

Quant aux abandons, les chiffres sont tout aussi alarmants, dans les îles comme en métropole.
Grâce au bilan de l’opération protection animale vacances 2016 menée par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, nous sommes en mesure de calculer des statistiques, et le résultat est plus que choquant ! Sur la seule année 2016, ces chiffres nous ont permis de mieux comprendre nos difficultés sur le terrain, car ce ne serait pas 100.000 abandons d’animaux par an que la France comptabiliserait, mais plus de 400.000. Les refuges et associations sont submergés et ne cessent de crier leur désarroi, à juste titre ! Avec en moyenne plus e 90.000 euthanasies de chats par An, la France est loin d’être un exemple de gestion éthique de l’errance.
Il est essentiel de rappeler l'importance de « prendre le mal à la racine », notamment grâce à la stérilisation.
Le nombre d'abandons étant directement lié au nombre de naissances, rendre la stérilisation obligatoire les réduirait de façon significative.

Agir contre l’abandon à l’échelle politique et auprès du grand public
La stérilisation obligatoire est l’un des projets de loi portés à l’Assemblée Nationale. Elle est d’ailleurs mentionnée dans la tribune rédigée en Juin dernier par le député Loïc Dombreval et signée par 240 personnalités politiques, pour la lutte contre l’abandon.
Le Collectif Chats Stérilisation Obligatoire milite pour que passe cette loi. Il regroupe déjà 603 associations et refuges, et il est soutenu dans son combat par des institutions d’envergure comme la Confédération Nationale Défense de l’Animal, One Voice, la Fondation Brigitte Bardot, la SPA, l'Association Stéphane Lamart ou encore la Fondation 30 Millions d'Amis. Néanmoins, si un travail de toutes ces organisations a permis de porter le sujet dans le débat public, il reste encore beaucoup à faire.
Quant au grand public, la sensibilisation est toujours d’actualité : trop de personnes pensent encore qu’une portée est nécessaire à la santé d’une femelle ou s’inquiètent concernant l’acte chirurgical. Pourtant, de nombreuses études apportent les preuves des bénéfices de la stérilisation.
À La Réunion, l'Association REVEZ a réalisé un court-métrage sur le sujet, diffusé sur la chaîne télévisée Antenne Réunion.
Le slogan de ce spot est simple et percutant :
"Ensemble, nous pouvons tous agir : stérilisons nos animaux !" 
Un message à généraliser à l’ensemble de la population, aux politiques comme au grand public et pour tous les territoires français, car stériliser les animaux, c'est les protéger des maladies, des fugues, des accidents, de la maltraitance, de la fourrière, de l'euthanasie, c’est également protéger la biodiversité et nous les citoyens.

N. B. Nous tenons à votre disposition les sources des chiffres énoncés dans le communiqué.

Contacts presse :
Gorete Neves et Jacqueline Raynaud : Responsables du Collectif Chats Stérilisation Obligatoire
Téléphone : 0658195791


Commentaires