Lundi 4 novembre

Blois Libérons les animaux des Poliakov : ours, singe, perroquets etc

Datelun. 4 nov. 2019 13:15 – 15:00 Heure d’Europe centrale - Paris
Où ?Place de la République, 41000 Blois, France (plan)

Dimanche 8 septembre 2019, des membres d'AVES France étaient à Racquinghem pour filmer le dernier "spectacle" de l'ours Micha, des Poliakov. Au même moment, One Voice sortait une enquête sur les conditions de vie désastreuses et totalement insalubres de ces animaux.

Suite à nos alertes, l'ours Micha a été placé au Zoo-refuge La Tanière où il a reçu des soins adaptés. Il a échappé à une fin tragique de peu grâce à l'indignation générale qu'ont provoqué les vidéos de One Voice et celles que nous avons tourné alors que Micha était exploité, malgré les vers grouillant dans ses pattes infectées et les nombreuses maladies liées dont il souffrait.

Le député Loïc Dombreval, également vétérinaire, a demandé des comptes au Préfet du Loir-et-Cher. Le préfet, dans sa réponse, explique que les Poliakov ont subi 3 inspections depuis le début de l'année et que "les ours Bony et Glasha ne font l'objet d'aucune maltraitance animale et que leur état de santé est jugé satisfaisant. Par ailleurs, aucune procédure réglementaire ne prévoir de retirer des animaux à titre préventif".

Pendant de longues années, malgré nos alertes et les plaintes, les Poliakov ont toujours été protégés par l'administration. Nous vous proposons de nous réunir lundi 4 novembre 2019 à 13h30 devant la Préfecture du Loir-et-Cher pour demander la saisie de l'ensemble des animaux de ces dresseurs.

https://www.facebook.com/events/1987776934700833/

Paris Happening Hommage aux animaux de guerre

Datelun. 4 nov. 2019 13:30 – 15:00 Heure d’Europe centrale - Paris
Où ?12 Avenue de l'Observatoire, 75006 Paris, France (plan)

HAPPENING EN MÉMOIRE AUX ANIMAUX DE GUERRE

1 an après le vote, où en est la stèle ?

Lors du Conseil de Paris du 26 septembre 2018, suite à notre campagne et la mobilisation des élu-es, l’exécutif parisien a soumis un voeu adopté à l’unanimité.
==> A ce jour, aucun monument n'a été inauguré. Ce happening vise à montrer notre détermination et notre vigilance.

Un siècle après l’Armistice de 1918, il serait temps que Paris rende hommage aux animaux de guerre !

Les animaux ont été massivement réquisitionnés pour les besoins de la guerre. Ils n’ont pas eu le choix. Dans le monde, onze millions d’équidés (chevaux, ânes et mulets), 100.000 chiens, 200.000 pigeons, notamment, ont été utilisés pour porter, tirer, guetter, secourir ou informer au cours de la Grande Guerre. En France, un quart des chevaux a été réquisitionné pour les besoins de la guerre.
Il est important que la France reconnaisse, par l’édification d’un monument mémoriel, le rôle majeur et les souffrances des animaux utilisés pour la Grande Guerre.

À l’occasion de l’anniversaire du Centenaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale, notre association Paris Animaux Zoopolis avait demandé l'année dernière la création d’un monument à Paris en mémoire aux animaux de guerre, en particulier concernant la Grande Guerre.

Dans un courrier sans ambiguïté en date du 14 juin 2018 adressé à la Maire de Paris, l’association mémorielle Le Souvenir Français a fait part de son « soutien plein et entier » vis-à-vis de notre demande.

Les témoignages des poilus illustrent le rôle majeur et la souffrance des animaux considérés comme des « frères d’armes ». Par ailleurs, les écrits démontrent la volonté des poilus d’une reconnaissance des animaux de guerre.

Manif déclarée en Préfecture.

https://www.facebook.com/events/533660930752683/

Montauban Vigie devant l'abattoir

Datelun. 4 nov. 2019 15:00 – 19:00 Heure d’Europe centrale - Paris
Où ?450 Avenue de Gasseras, 82000 Montauban, France (plan)

Vigie devant l'abattoir avec le Toulouse Animal Save (sous réserve d'autorisation préfectorale).

Qu'est-ce qu'une vigie ? C’est se rassembler pacifiquement devant un abattoir pour témoigner du sort des animaux, rendre visible leur condition, leur manifester notre compassion et les accompagner dans leurs derniers instants.

Je vous propose de vivre ensemble cette expérience qui sera une première pour moi. Envie de vivre ce moment avec vous qui n’êtes pas végétarien.nes, pour recueillir votre témoignage. Une expérience irréversible de conscience qui peut produire en vous des changements immédiats.

Professionnels.les de la filière agricole, chefs gastronomiques, accros à la protéine, journalistes, décideur.ses politiques... vous êtes les bienvenu.e.s pour venir partager vos ressentis de manière constructive. Là où il y a des clivages, mettons des mots.

Cette manifestation est légale et déclarée. La bienveillance est le mot d'ordre. La vigie sera filmée et les contenus diffusés sans restriction.

Lien vers le tableau de co-voiturage https://docs.google.com/spreadsheets/d/1PaRSYs2EOuRQQpUPiO52uaZYc7fYLTAleoMjSvZUFGo/edit#gid=0

https://www.facebook.com/events/2438725093050529

Commentaires