Mercredi 29 janvier

Toulouse L214 Éthique et apéro #10


Datemer. 29 janv. 2020 19:00 – 22:00 Heure d’Europe centrale - Paris
Où ?Restaurant Douceurs végétales 11 rue de l Etoile Toulouse Occitanie (plan)
C'est dans un lieu propice à l'échange et à la convivialité que des intervenants de l'association "L214 éthique & animaux" vous proposent de vous accueillir mais avant-tout de vous donner la parole.

L'objectif est de créer une discussion et des échanges, apporter des réponses à vos interrogations, soulever des questions sur notre système alimentaire, vous informer davantage sur les alternatives au carnisme, parler du spécisme, faire un point sur les bouleversements actuels, les enquêtes et les actions de l'association à venir...

* Pourquoi refuser de manger de la viande/du poisson/des oeufs.. ?
* Par quoi et comment les remplacer ?
* Comment gérer son végétarisme/végétalisme/véganisme en société ou en famille ?
* Le véganisme est-il un extrémisme ?
* Puis-je réellement subir des carences alimentaires ?
* Est-ce sans danger pour mon enfant ?
* Quels droits pour les animaux ?
* A quoi ressemblerait un monde sans exploitation animale ?
* Et les éleveurs, que vont-ils devenir ?

Ces sujets de discussions sont des exemples, mais à vous de nous dire ci-dessous quel sujet de la cause animale ou du véganisme vous aimeriez discuter ?

Bienvenue à toutes et à tous !
#Plaisir #Droit des animaux
lien: https://www.l214.com/node/11546
facebook: https://www.facebook.com/events/985163151865123/

Lyon Conférence "L'intelligence des animaux" - Sébastien Moro


Datemer. 29 janv. 2020 19:30 – 22:30 Heure d’Europe centrale - Paris
Où ?Salle Paul Garcin, 7 Impasse Flesselles, 69001 Lyon, France (plan)
Cochons cartographes, vaches physionomistes, poules mathématiciennes, moutons pharmaciens et chèvres aventurières : venez découvrir ce que la science nous apprend de l'incroyable monde mental des animaux de la ferme !

Une conférence passionnante sur l'éthologie, pour tous les âges.

Entrée à prix libre.
Buffet à prix libre.
Dédicace du livre "Les Paupières des poissons", de Sébastien Moro.


https://www.facebook.com/events/1223857867802843



Nice 52e Édition De The Earthlings Experience

Datemer. 29 janv. 2020 17:45 – 19:30 Heure d’Europe centrale - Paris
Où ?Place Massena, Nice, France (plan)

L'Australie brûle : 1 million de milliards d'animaux déjà morts (en comptant aussi les amphibiens, mollusques, arthropodes, etc.)

On a tous été émus par les photos et vidéos des koalas, des kangourous et des animaux d'élevage morts calcinés dans les méga incendies en Australie. La situation est gravissime : il s'agit d'écosystèmes entiers qui s'effondrent.

"Le bilan est sans précédent. Les incendies qui ravagent le sud-est de l'Australie depuis septembre ont réduit en cendres plus de 10 millions d'hectares. Avec la destruction de ces milieux, Chris Dickman, professeur à l'université de Sydney, a estimé que les flammes avaient tué plus d'un milliard d'animaux. Des scientifiques français font grimper ce terrible constat à un million de milliards, en y ajoutant la "biodiversité invisible", comme les parasites, et celle "discrète", constituée des "amphibiens et d'autres animaux, comme les mollusques et les arthropodes"."

Or, les causes de ces incendies dévastateurs sont directement ou indirectement liés aux activités humaines : expansion humaine, déforestation, agriculture, élevage intensif et extensif, barrages, industries, et à la sécheresse et au réchauffement/dérèglement climatique, eux-mêmes conséquences des activités humaines, etc.

On doit réaliser que ce qui se passe en Australie affecte le reste de notre planète et ce que nous faisons affecte aussi l'Australie. Nous sommes tous liés et interdépendants. Le réchauffement/dérèglement climatique est mondial. L'effondrement de la biodiversité aussi.

Comme disait Newton, "à chaque action, il y a une réaction égale et opposée". C'est à dire que chacune de nos actions entraîne des conséquences (qu'on le veuille ou non). C'est le principe du karma.

Il est donc crucial de revoir à la baisse notre train de vie, de repenser entièrement notre alimentation et de passer ou tendre vers le 100 % végétal, bio et local, de limiter l'usage des moyens de transport individuels et l'avion ainsi que des bateaux de croisière (sinon les cargos). C'est à chacun de nous de laisser une empreinte le moins négative possible sur notre planète.

C'est le message que nous essaierons de faire passer lors de cette action.

Rappelons que les incendies en Australie qui d'habitude ont lieu en été ont commencé 4 mois avant, au printemps, en septembre 2019, et l'été ne se terminera qu'en avril 2020...

Donc même s'il a plu récemment et que les médias sont passés à autre chose (le coronavirus), les incendies ne sont pas éteints pour autant, ils reprennent ou pourraient reprendre et ça risque de durer...

Une surface plus grande que celle du Portugal a déjà été détruite...

https://mobile.francetvinfo.fr/monde/asie/incendies-en-australie/australie-le-continent-du-feu-peut-il-se-remettre-des-incendies-geants-qui-ont-devore-des-millions-d-hectares_3785673.html#xtor=CS2-765-[facebook]-&xtref=http://m.facebook.com/

https://youtu.be/1HNV0syDYnA

https://youtu.be/IsFeQ7_hvVw

https://www.liberation.fr/amphtml/debats/2020/01/22/australie-europe-mediterranee-france-meme-combat-climatique_1774523

"Ce qui se passe en Australie se passera dans le bassin méditerranéen et en Europe, dans les décennies à venir, si nos sociétés continuent à ne pas fournir les efforts nécessaires pour suivre les résolutions de l’accord de Paris sur le climat de 2015. Le Giec nous le dit depuis des années : l’augmentation de la température globale est avérée. Les sécheresses augmentent en Europe et en Afrique du Nord, notamment l’été. Les travaux de recherche issus de nos laboratoires montrent que les milieux naturels présents dans le bassin méditerranéen depuis la fin de la dernière glaciation, il y a 11 000 ans, n’ont jamais rencontré de niveaux de sécheresse et de canicule tels que ceux prévus pour la fin du XXIe siècle.

Ils montrent aussi une très forte augmentation, de l’ordre de 30%, du risque d’incendies de forêt et de leur intensité au cours du XXIe siècle, particulièrement pour les trajectoires socio-économiques les plus pessimistes pour le climat, qui sont celles que nous empruntons actuellement. En France métropolitaine, l’augmentation moyenne du risque d’incendies sera de plus de 60% d’ici à la fin du XXIe siècle et débordera largement hors des limites climatiques méditerranéennes. Quant au risque extrême, correspondant au risque de méga-feux, il devrait, lui, augmenter de 50%."


https://www.facebook.com/events/180461433035895/?notif_t=plan_user_invited&notif_id=1579974285233870

Commentaires