Protégeons les lanceurs d’alerte concernant la condition animale !


Nous sommes 130 chercheurs et chercheuses à lancer aujourd'hui un appel à la Ministre de la Justice pour lui demander de ne pas pénaliser les lanceurs d'alerte concernant la condition animale. Nous avons publié notre appel à la Ministre sur change.org afin que tout le monde puisse nous soutenir notre appel et demander à la Ministre de ne pas céder aux lobbies de l'élevage intensif :




Comme vous le savez peut-être, les lobbies de l'élevage intensif mènent depuis plusieurs mois une campagne très active contre les organisations de défense des droits des animaux, et plus particulièrement contre les lanceurs d'alerte qui filment les élevages intensifs et les abattoirs. Fin 2019, ces lobbies ont réussi à convaincre le Ministère de l'Intérieur qui a créé une branche du renseignement dédié à la surveillance du mouvement anti-spéciste (DEMETER), visant particulièrement ces lanceurs d'alerte.

Plusieurs d'entre nous ont déjà eu l'occasion nous exprimer dans des tribunes :
https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/11/12/l-industrie-agroalimentaire-a-plus-que-jamais-besoin-des-lanceurs-d-alerte_6018873_3232.html
https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/12/18/le-gouvernement-entend-museler-les-lanceurs-d-alerte-sur-la-question-animale_6023253_3232.html

Mais ces lobbies semblent sur le point d'atteindre un autre objectif : la pénalisation spécifique des lanceurs d'alerte par le Ministère de la Justice.
http://www.lafranceagricole.fr/actualites/elevage/intrusions-dans-les-elevages-la-garde-des-sceaux-planche-sur-un-nouvel-arsenal-juridique-1,11,3211241083.html

Une telle mesure aurait de très lourdes conséquences pour la condition animale : elle renverrait la réalité des élevages intensifs dans l'ombre d'où les lanceurs d'alerte l'ont tirée.

Commentaires