Dans le cadre de la Journée mondiale pour sauver les ours, RADIO PAROLE D'ANIMAUX propose à un groupe d'enfants d'apprendre à réaliser une interview radio !

Lors de cet atelier, les enfants écriront les questions qu'ils souhaitent poser aux associations, puis iront à la rencontre des responsables associatifs afin d'enregistrer leurs réponses.

Les interviews seront ensuite diffusées à la radio !

Place très limitées ! Merci de ne réserver que si vous pourrez réellement participer !


Stop à la diffusion d’images et d’annonces zoophiles sur internet !

À l'attention : des représentants en France des moteurs de recherche (ex : Google), des hébergeurs de sites internet (ex : OVH), des fournisseurs d’accès à internet (ex : Orange)

Madame, Monsieur,

Internet est devenu le lieu de diffusion de contenus zoophiles et de rencontre zoophiles, qui font subir des sévices de nature sexuelle aux animaux. 

La réalité de la situation est effrayante :

- Plus de 1,5 million de films zoopornographiques sont vus chaque mois dans notre pays ;
- Plus de 10 000 personnes fréquentent les sites internet de petites annonces pour des expériences sexuelles avec des animaux ;
- Des images insoutenables sont accessibles en seulement quelques clics par des enfants.

Le développement d'internet a permis la constitution d'une communauté zoophile et transformé des milliers d'animaux en nouveaux sex toys. Les chiens et les équidés sont les principales victimes.

Nous vous demandons de suivre une charte de bonne conduite afin de :

  • Supprimer volontairement et de manière pro-active les contenus zoophiles (ex. vidéos, textes, petites annonces), et fermer les sites et comptes de leurs auteurs,
  • Supprimer les contenus zoophiles des moteurs de recherche
  • Répondre aux demandes des associations de protection des animaux ou des autorités judiciaires pour supprimer sous 24h tout contenu zoophile,
  • Faciliter le travail des autorités judiciaires pour identifier les auteurs des contenus zoophiles de toutes sortes,
  • Désigner une personne physique responsable de ce travail et facilement accessible,
  • Publier une analyse annuelle des moyens utilisés et des résultats obtenus dans la lutte contre la zoophilie par votre entreprise.

Constituent des sévices de nature sexuelle envers un animal tout acte sexuel avec ou sans pénétration, de quelque nature qu’il soit, commis par une être humain sur un animal domestique ou par animal domestique sur un être humain, sans nécessaire condition de violence, contrainte, menace ou surprise.

Nous considérons que l’animal doit être protégé des prédateurs sexuels, au même titre que l’enfant, et qu’il ne donne jamais son consentement.

Sincères salutations,





Commentaires