Tribunal à Lisieux. Il réalisait des couteaux à partir d’os d’espèces animales protégées

Un taillandier a été condamné à trois mois de prison avec sursis et à 1 500 € d’amende pour non-respect de la réglementation relative aux espèces animales protégées.


Commentaires