AIDEZ NOUS À FINANCER LA VOIX DES SANS VOIX ... EN CLIQUANT SUR ADHÉRER ...OU ... FAIRE UN DON.... MERCI !

CODE ANIMAL - Réactions à l’annonce de la stratégie Biodiversité dans le cadre du Green Deal de l'UE



Le Green Deal de l'Union Européenne
sur F A C E B O O K
sur T W I T T E R
sur YOUTUBE
Instagram
La pandémie du Covid19 démontre, dans la douleur, que le respect de la biodiversité est un élément essentiel sur lequel nous ne pouvons pas nous permettre de compromis.

75 % de toutes les maladies infectieuses émergentes chez l'homme sont des zoonoses, ce qui est le cas du COVID-19. Les changements dans l'utilisation des terres et des mers, le trafic faunique et la perte d'habitat naturel provoquent des interactions plus fréquentes et plus étroites entre les animaux d'élevage, les animaux sauvages, les humains et les écosystèmes.

Bien que l’origine exacte du SARS-COV-2 - le virus qui cause la pandémie du COVID-19 - reste incertaine, il est estimé que la transmission s’est faite de la faune sauvage à l'homme en raison de la proximité et de la variété des espèces animales vendues dans les « marchés humides » des pays asiatiques. Cependant, la maladie aurait tout aussi bien pu être née ici. L'Union européenne est une destination majeure pour les animaux exotiques, y compris les primates, les reptiles et les amphibiens, qui sont légalement et illégalement commercialisés et transportés pour être vendus puis détenus dans les foyers de l'UE, sans contrôle sanitaire.

La stratégie pour la biodiversité à l'horizon 2030 présentée aujourd'hui dans le cadre du Pacte vert pour l'Europe, offre une occasion unique de fixer un nouveau cap pour l'UE : réformer la réglementation du commerce d'animaux exotiques pour assurer la sécurité sanitaire et protéger la biodiversité. Sur ces points, les efforts de l'UE sont à louer : protection de 30% du domaine terrestre et 30% du domaine marin de l'UE, durcissement de la stratégie pour lutter contre le trafic d'ivoire, révision du plan contre le trafic faunique d'ici 2021 pour durcir la réglementation autour du commerce et de la consommation des espèces sauvages, etc.

Cependant, nous pensons que des points importants manquent dans cette stratégie comme l'instauration d'une liste positive dans la détention des animaux sauvages exotiques chez les particuliers (comme cela est déjà le cas en Belgique) ou encore la création et le soutien financier de structures d'accueil pour la faune sauvage captive. En effet, le commerce non réglementé d'animaux sauvages vivants est associé à un impact sur la biodiversité mondiale, le bien-être animal et les risques pour la santé des citoyens de l'UE qui ne peut être ignoré. Ces dernières années, le potentiel de transmission de maladies zoonotiques et d'introduction d'espèces exotiques envahissantes dans l'UE a considérablement augmenté, en raison d'une tendance croissante à la détention d'animaux exotiques chez les particuliers. Des mesures spécifiques visant à mieux réglementer et limiter le commerce d'animaux sauvages dans l'UE doivent être rapidement adoptées.

Code Animal continue ses actions politiques à échelle européenne via notre association partenaire, 
Eurogroup for Animals.
En savoir plus sur la Liste Positive
En savoir plus Green Deal
 CODE ANIMAL
Notre association est experte sur les questions de la captivité des animaux sauvages pour les divertissements en France (zoo, NACs, cirque). Nos campagnes cirque ont pour objectifs de mettre en place une loi d'interdiction des animaux sauvages dans les cirques en France, comme dans plus d'une quarantaine de pays dans le monde. Nous travaillons aussi avec les maires de France sur cette question.

Aller plus loin :
Notre site internet : https://www.code-animal.com

Notre site spécialisé : www.cirques-de-france.fr/

CONTACTS :
Alexandra Morette - Présidente - 06 25 72 14 99

Commentaires

Les derniers podcasts

La voix des sans voix

La radio a été créée en 2015, sa mission est de relayer et donner une voix à celles et ceux qui n’en ont pas en portant les actions et les informations qui les concernent.
Nous sommes un organe de presse bénévole et indépendant qui travaille dans la déontologie journalistique tout en revendiquant le militantisme. Nous développons une programmation qui rend compte de l’activisme dans le respect de toutes ses diversités.
En tant que radio web, nous bénéficions d’une technologie qui nous permet à ce jour d’être au plus près de ceux qui œuvrent à la protection animale et de diffuser sur tout le territoire.
Reportages, interviews, directs, chroniques, agenda, informations, actions, adoptions, nous sommes un son différent.

Nous soutenons les associations, structures, collectifs qui agissent contre l'exploitation animale dans les spectacles, l'expérimentation, les violences sur les animaux, les abandons, l'exploitation dans l’alimentation et dans la mode, l'exploitation animale au service des traditions (chasse, corrida) et en faveur de la faune sauvage ....

Le respect du vivant et de la biodiversité est notre engagement pour l'environnement et la planète.