AIDEZ NOUS À FINANCER LA VOIX DES SANS VOIX ... EN CLIQUANT SUR ADHÉRER ...OU ... FAIRE UN DON.... MERCI !



Le Parti néerlandais pour les animaux obtient le rejet du traité UE-Mercosur par le parlement !



C’est un véritable coup de tonnerre aux Pays-Bas, la motion de rejet du traité UE-Mercosur proposée par le Parti néerlandais pour les animaux a été adoptée par la Chambre des représentants du parlement.

Mercosur, un impact désastreux sur les animaux et le climat

Si le Parti néerlandais pour les animaux a déposé une telle motion, c’est en raison de la faiblesse de l’accord Mercosur qui ne permet pas, en l’état, de s’assurer que les produits importés répondront aux normes européennes de protection animale. Ces normes sont déjà en elles-mêmes insuffisantes, notamment les conditions d’élevage, de transport et d’abattage.

Le traité provoquerait également une augmentation importante de la déforestation, en favorisant plus encore la production et l’exportation de viande bovine*, mais aussi de soja pour les élevages européens, ainsi que d’éthanol. Ces productions nécessitant de grandes surfaces agricoles, provoqueraient une déforestation supplémentaire qui serait catastrophique autant pour le climat que pour les animaux.

Les partis animalistes vont jouer un rôle important dans le « monde d’après »


Alors que les populations demandent l’interdiction des méthodes d’élevage, de transport et d’abattage générant les plus grandes souffrances, ce traité en provoquerait de plus grandes encore. En outre, l’importation massive de viande et de soja destiné à nos animaux d’élevage accentuerait le dérèglement climatique. Il est au contraire urgent de réduire drastiquement notre consommation de produits d’origine animale tel que le prévoit le programme du Parti animaliste.

La crise sanitaire mondiale sans précédent que traverse le monde a révélé à quel point l’enrichissement économique au mépris des animaux et de l’environnement ne pouvait plus être l’unique objectif de nos systèmes d’échanges commerciaux. En outre, le traité UE-Mercosur prévoit la limitation des contrôles, notamment sanitaires, ce qui est tout simplement impensable dans le contexte épidémique que nous vivons.

En remportant cette grande victoire, le Parti néerlandais pour les animaux démontre que les partis animalistes ont un rôle important à jouer dans le « monde d’après ». 


* Le Brésil est actuellement le 1er exportateur mondial de viande bovine.

Commentaires

La voix des sans voix

La radio a été créée en 2015, sa mission est de relayer et donner une voix à celles et ceux qui n’en ont pas en portant les actions et les informations qui les concernent.
Nous sommes un organe de presse bénévole et indépendant qui travaille dans la déontologie journalistique tout en revendiquant le militantisme. Nous développons une programmation qui rend compte de l’activisme dans le respect de toutes ses diversités.
En tant que radio web, nous bénéficions d’une technologie qui nous permet à ce jour d’être au plus près de ceux qui œuvrent à la protection animale et de diffuser sur tout le territoire.
Reportages, interviews, directs, chroniques, agenda, informations, actions, adoptions, nous sommes un son différent.

Nous soutenons les associations, structures, collectifs qui agissent contre l'exploitation animale dans les spectacles, l'expérimentation, les violences sur les animaux, les abandons, l'exploitation dans l’alimentation et dans la mode, l'exploitation animale au service des traditions (chasse, corrida) et en faveur de la faune sauvage ....

Le respect du vivant et de la biodiversité est notre engagement pour l'environnement et la planète.