pub-8462971761468029 pub-8462971761468029
 

Ce mercredi, le Conseil de Paris a décidé d'entériner la fermeture du marché aux oiseaux dans la capitale, en réponse notamment aux associations de défense des animaux.


Les perruches en cage sur l'île de la Cité le dimanche appartiendront bientôt au passé : le Conseil de Paris a entériné ce mercredi la fermeture du marché aux oiseaux parisien, invoquant des "dysfonctionnements" et répondant aux demandes des défenseurs des animaux qui dénonçaient un "vestige d'un autre temps".

"Il a été constaté depuis plusieurs années" que ce marché, situé place Louis Lépine près du célèbre marché aux fleurs, "était devenu l'épicentre d'un trafic d'oiseaux en Ile-de-France", a assuré Christophe Najdovski, maire adjoint de Paris chargé de la condition animale, lors des débats. "Or, malgré un certain nombre d'actions menées, ces trafics perdurent aujourd'hui".


L'article


Il y a 5 ans, sortait DEMAIN, le début d’une aventure qui a eu un impact qu’on ne pouvait pas imaginer. Aujourd’hui, je travaille à un nouveau film, ANIMAL, dont l’objectif est d’avoir autant d’impact sur la disparition de masse des espèces, l’autre grande crise écologique 🐜🐺🐒🐝 Et nous avons besoin de vous pour terminer de le financer. L’objectif est de sortir le film à la rentrée, en même temps que le sommet mondial sur la biodiversité à Marseille. Depuis 40 ans, 70% des populations d’animaux sauvages vertébrés ont disparu. Nous avons besoin d’inventer une autre façon d’habiter cette planète et de cohabiter avec le vivant. Sans quoi nous allons au-devant de nombreux ennuis, y compris de nouvelles pandémies. Alors si cette nouvelle aventure vous parle, vous pouvez participer ici : ➡️ https://www.kisskissbankbank.com/fr/p...

Le Cap – Ils font passer leur bec par les petits trous des cartons dans lesquels ils ont été transportés: abandonnés par leurs parents, des centaines de bébés cormorans du Cap, une espèce menacée, ont récemment été sauvés à la pointe sud de l’Afrique.

Un long cou, un plumage noir avec parfois une tache claire sous le bec, 1.800 jeunes spécimens ont été ramenés courant janvier par bateau de l’île de Robben Island, plus connue pour avoir incarcéré Nelson Mandela, vers une clinique pour oiseaux de mer.


L'article