pub-8462971761468029 pub-8462971761468029
Dans la peau de l'animal

Je me suis toujours demandée ce qui se passait dans la tête des animaux que je soignais. Durant le confinement, j’ai utilisé « ma cage dorée » comme un espace de liberté et de poésie, en fabricant artisanalement des petits films. “Mes animaux” sont tous des autoportraits : au fond de moi Kiki, Cricri, Flip-Flop et tant d’autres ne demandaient qu’une chose : « Avoir la parole ».  

Delphine Bronzi, vétérinaire devenue comédienne s’est toujours demandée
ce qui se passait dans la tête des animaux qu’elle soignait...Comment nous
voyaient-ils, nous, les humains ? Quelles étaient leurs émotions, leurs
sensations ? Elle a eu envie d’explorer cette sensibilité de l’animal en
poussant l’anthropomorphisme à son paroxysme, en donnant à ses
personnages animaliers un langage très humain, très imagé, drôle, tendre...
Durant le confinement, elle se sentait comme « une lionne en cage » et a
voulu enfin donner corps aux animaux qu’elle avait croisés durant sa
« première vie ». Alors, elle a fabriqué de petits films de manière très
artisanale avec uniquement ce qu’elle avait sur place: elle a utilisé « sa cage
dorée » comme un espace de liberté et de poésie. Elle est entrée dans la
peau de l’animal, elle s’est regardée dans ce miroir au sens propre comme
au sens figuré, en façonnant artisanalement ses petits films. “Ses animaux”
sont tous des autoportraits révélant une part d’enfance, de souffrance, de
fantaisie, de joie: au fond d’elle Kiki, Cricri, Flip-Flop et tant d’autres ne
demandaient qu’une chose : « Avoir la parole

Parole d'Animaux association loi 1901

Récépissé numéro W912009391

Préfecture de l'Essonne

Siren 829 145 796

Siret 829 145 796 00019

Mélissa/Daniel

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube