Chèvres « sauvages »… une cohabitation impossible ?



Abandonnées par des éleveurs et particuliers, les chèvres « sauvages » du massif de la Nerthe dans les Bouches-du-Rhône se sont multipliées au point de rejoindre les voies rapides de Martigues et alentours, présentant un danger pour la circulation. 


la Fondation intervient de nouveau dans le massif de la Nerthe pour tenter de trouver une solution qui permette de lever les menaces qui pèsent sur les chèvres « sauvages ». Après un entretien avec le maire de la commune, l’arrêté d’abattage a été suspendu pour permettre à la FBB d’organiser une opération visant à limiter la présence des chèvres et les nuisances qu’elles occasionnent sur les cultures. Aidez-nous à poursuivre nos sauvetages 👉 https://dons.fondationbrigittebardot.fr/