CHASSE À COURRE : LA RÉSERVE NATURELLE DU PINAIL ENVAHIE



🐗 Samedi 27 février, le Rallye Bernel se lance à la traque de sangliers en Forêt de Moulière dans la Vienne (86). Après des débuts sans pistes à tourner autour des parcelles, la meute de chiens finit par attaquer un sanglier de 80kg.


En suivant la chasse, nous tombons nez à nez avec une battue au sanglier au niveau de la Logerie ! Chasse à courre et battue se frôlent dans la forêt. Mais le sanglier traqué par la chasse à courre file en direction de la Réserve Naturelle du Pinail où il finira par y trouver refuge et sauver sa peau ! 🥳 🐕 L'équipage s'obstinera jusqu'au bout à traquer l'animal, ce qui a pour conséquence que des chiens de chasse pénètrent dans la réserve. Au sein de la réserve, la chasse, les chiens, les chevaux et la circulation hors sentier sont INTERDITS ! Les veneurs le savent parfaitement et montrent encore leur incapacité à maitriser et stopper la meute à temps. Les chiens seront rappelés à coups de fouets au sol et de cris, sans aucun respect pour la quiétude de la faune présente dans la réserve. ⛔ Mais cette situation n'est pas nouvelle. Le Rallye Bernel termine souvent ses chasses au pied de la Réserve Naturelle du Pinail et JAMAIS ils n'ont été sanctionné pour non respect de la réglementation de ce site protégé et fragile ! Le non-respect des dispositions relatives à la chasse dans une réserve naturelle est sanctionné par une contravention de 5ème classe (art. R. 332-73 C. Env), soit 1500 € maximum. Rappelons quand même que l'équipage loue la Forêt de Moulière qui s'étend sur 6000 hectares alors que la réserve du Pinail ne fait que 140 hectares ! L'équipage ne montre aucune volonté à anticiper davantage leur chasse pour éviter le secteur de la réserve. 📯 La chasse à courre ne respecte ni les animaux, ni l'environnement et les espaces naturels protégés ! Ces débordements inacceptables doivent cesser ! La chasse à courre doit être abolie !🙅