pub-8462971761468029 pub-8462971761468029

COMMUNIQUÉ DE PRESSE - SEA SHEPHERD VICTIME D’ATTAQUES EN MER EN FRANCE

SEA SHEPHERD VICTIME D’ATTAQUES EN MER EN FRANCE


Les équipes de l’ONG ont été une nouvelle fois victimes d’attaques d’une rare violence, le 25 février au large des Sables d’Olonne. Ces attaques répétées mettent en danger la vie des équipages de Sea Shepherd et visent à rompre toute observation pacifique des bateaux de pêche. Ces observations permettent de limiter le nombre de captures accidentelles et de fournir des données scientifiques aux pouvoirs publics.

Les faits

Tirs de paintball, jets de projectiles en tout genre blessant notre équipage à coup de pierre, manœuvres dangereuses... Ces attaques inqualifiables à l’encontre de nos équipes ternissent l’image de tout un secteur. "Ces agressions sont d’une rare violence. Les pêcheurs en question sont fermés à tout dialogue et font des manœuvres en mer extrêmement dangereuses pour nos équipes" déclare Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France. L’ONG a porté plainte contre ces pêcheurs qui intimident et agressent les bénévoles de l’organisation.

Les pêcheurs qui collaborent avec Sea Shepherd de plus en plus nombreux

Sea Shepherd tient à saluer l’esprit constructif et le grand professionnalisme qui règnent avec certains pêcheurs français. Grâce à cette proximité toujours bienveillante, l’ONG et les pêcheurs prouvent qu’ils peuvent œuvrer ensemble, à la protection de la biodiversité marine et plus particulièrement à celle des dauphins victimes de captures ou échouages quotidiens sur les côtes françaises durant cette saison. "Nous sommes rassurés par l’attitude très constructive et conciliante de certains pêcheurs, que ce soit en mer ou à quai. Ils comprennent tout à fait l’objectif de nos opérations en mer : documenter le nombre d’asphyxies de dauphins lors des remontées de filet pour mieux les protéger, en leur réservant par exemple des zones et des périodes de repos biologique durant lesquelles les bateaux de pêches ne peuvent plus naviguer" rajoute la présidente de l’ONG.

Le combat de Sea Shepherd pour les dauphins français continue

En plus de ses patrouilles en mer et de son recensement des échouages de dauphins et de leur captures accidentelles, Sea Shepherd n’a eu de cesse d’alerter le Ministère de la Mer avec des données documentées et irréfutables pour protéger les dauphins français, avant leur éradication définitive du littoral de l’Hexagone. Avec 45 000 kilomètres de filets déployés chaque jour, la France est parmi les plus mauvais élèves de l’Union Européenne en matière de protection des cétacés. "Depuis le 1er janvier, près de 450 petits cétacés se sont échoués sur la façade Atlantique selon l’observatoire Pélagis avec lequel nous échangeons régulièrement. Cette hémorragie doit cesser et nous appelons solennellement la Ministre de la Mer, Annick Girardin à sortir des déclarations d’intention et à agir maintenant" conclut Lamya Essemlali.

Video : Dolphin ByCatch

Contacts presse : contact@mgh-partners.comlamya@seashepherd.fr – 07 60 07 54 54

7 vues0 commentaire

Parole d'Animaux association loi 1901

Récépissé numéro W912009391

Préfecture de l'Essonne

Siren 829 145 796

Siret 829 145 796 00019

Mélissa/Daniel

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube