pub-8462971761468029 pub-8462971761468029

Cruauté contre les animaux sauvages à l’état de liberté naturelle : un « angle mort » juridique ?

Les animaux sauvages vivant à l’état de liberté naturelle ne sont pas protégés par le droit français… même lorsqu’ils sont victimes de la barbarie humaine, à l’instar de ce pauvre blaireau récemment molesté par une bande d’individus (20/03/2021). Ce vide juridique implique que les auteurs d’actes de cruauté sur ces animaux ne sont théoriquement pas punissables. La Fondation 30 Millions d’Amis dénonce ce non-sens et demande au gouvernement d’étendre la protection pénale contre la cruauté à tous les animaux, sans distinction.


Lire la suite sur 30millionsdamis.fr

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Parole d'Animaux association loi 1901

Récépissé numéro W912009391

Préfecture de l'Essonne

Siren 829 145 796

Siret 829 145 796 00019

Mélissa/Daniel

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube