Guide des bonnes pratiques pour concilier sports d’hiver et protection de la faune

Asters, Conservatoire naturel Haute-Savoie assure la gestion des neuf réserves naturelles du département. Ses missions sont de préserver, partager, tout en le mettant en valeur, le patrimoine naturel local en partenariat avec les collectivités et les services de l’État.

Dans le contexte sanitaire actuel et avec la décision gouvernementale de fermer les remontées mécaniques pendant les fêtes de Noël, il est à craindre une surfréquentation de la montagne, qui reste un espace de liberté et de grand air pour la pratique d’activités sportives et de loisirs liées à la neige, bien présente en ce mois de décembre.

Il est important de noter que la montagne est un milieu fragile notamment pour la faune qui y passe l’hiver. Les conditions extrêmes de froid et la raréfaction des ressources alimentaires en cette période de l’année mettent de nombreuses espèces sous tension. Durant tout l’hiver, leurs dépenses d’énergie doivent être minimes.

Or les dérangements humains provoquent un réflexe de fuite qui engendre une dépense énergique inutile et peuvent aussi causer une surmortalité chez certaines espèces sensibles soit en les épuisant complètement, soit en les affaiblissant et en les rendant ainsi plus vulnérables face aux maladies ou aux prédateurs naturels. Les galliformes (lagopède, tétras-lyre) et les ongulés (chamois, bouquetins, cerfs chevreuils) figurent parmi les espèces de montagne les plus vulnérables en saison hivernale.


Lire la suite...

1 vue0 commentaire