pub-8462971761468029 pub-8462971761468029

L’Antispécisme : un nouvel humanisme

Il reconnaît la parenté que nous avons avec les autres animaux conformément aux travaux de Charles Darwin et en tire les conséquences. Il met un terme à l’anthropocentrisme sur lequel est basée notre civilisation pour reconnaitre les intérêts du vivant dans son ensemble et en particulier le « vouloir vivre » que les autres animaux possèdent tout comme nous.


Cette caractéristique est inhérente aux animaux sentients. La sentience est la capacité d’un individu humain ou non-humain à ressentir des émotions tel que la douleur, le plaisir, la joie, la peur etc. Celle-ci n’est pas issue d’une croyance mais fait consensus dans le milieu scientifique en ce qui concerne tous les animaux vertébrés, de nombreux arthropodes et certains mollusques grâce aux récentes découvertes de la paléoanthropologie, la biologie moléculaire, l’éthologie ou les neurosciences.


Suite de la chronique

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Parole d'Animaux association loi 1901

Récépissé numéro W912009391

Préfecture de l'Essonne

Siren 829 145 796

Siret 829 145 796 00019

Mélissa/Daniel

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube