pub-8462971761468029 pub-8462971761468029

Marie Claude Marsolier : À quand la fin des bécasses et des sales porcs ?

Mis à jour : 15 déc. 2020


Refuser que les animaux aient une personnalité, considérer qu’ils sont bêtes, nier leur sentiments… Ces a priori constituent une violence symbolique que nous leur infligeons chaque jour à travers le mépris des mots : "quelle bécasse, cette chienne, un vrai cochon ..!". Notre langage dénote un dédain pour l’animal de plus en plus souligné par des chercheuses et chercheurs, comme l'ethnobiologiste Marie Claude Marsolier qui dans « Le mépris des bêtes » (Puf), nous fait remarquer les points communs entre la cause animale et le féminisme

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Parole d'Animaux association loi 1901

Récépissé numéro W912009391

Préfecture de l'Essonne

Siren 829 145 796

Siret 829 145 796 00019

Mélissa/Daniel

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • YouTube